Selon mon point de vue…

Un professeur de philosophie se tient devant ses étudiants. Il prend un livre, leur présente bien haut et dit : cette couverture est rouge, d’accord ?

Les étudiants rient et répondent :
non, elle est bleue, c’est évident !

Il réaffirme sa vérité et les élèves la leur.

A ce moment là, un étudiant exaspéré sort de la salle de cours.

Le professeur retourne alors le livre et, stupéfaction, l’autre coté de la couverture est rouge.
Il avait raison depuis ‘son’ point de vue.

Il explique alors que lorsque l’on a un regard limité sur un sujet, on ne peut pas tout comprendre de la réalité présente.
Et le cours continue sur l’importance de prendre du recul, de chercher d’autres solutions possibles, bref, d’ouvrir sa conscience à de multiples possibilités et, au fait qu’essayer de défendre son point de vue si l’autre n’est pas ouvert à ça, ne sert à rien.

Les étudiants sortent, ravis de ce cours.

Pendant ce temps, l’étudiant qui a quitté la salle en colère, râle dans son coin :
Ce prof est nul, stupide, il ne sait pas reconnaitre le bleu… comment peut-on être aussi idiot.
Je connais tous les bleus inimaginables ! Depuis qu’il est monté en grade, il fait croire des sornettes et tout le monde le suit, ce sont des moutons. Je vais changer de prof, il y en a de tellement meilleurs et je vais lui faire une sale réputation… il va comprendre qu’on ne se moque pas de moi !

****

Cette attitude est courante. Vous pouvez la transposer dans de multiples autres cas.

Chaque fois qu’une personne s’arrête à un seul point de vue, une seule idée,
un seul concept acceptable à son entendement, selon ses acquis, elle est comme cet étudiant.

Et nous pouvons tous être pareils !

Pensez à la dernière fois que vous avez jugé quelqu’un ou êtes restés positionné sur une situation.

Avez-vous ouvert suffisamment votre esprit pour penser différemment ? Pour créer de nouvelles possibilités de croyances ? Avez-vous cherché à comprendre la vision de l’autre ? Pourquoi cette différence de pensées ou d’actions ?

Chaque fois que vous sortez de vos habitudes de pensées et que vous vous donnez une chance de comprendre un autre point de vue, vous mettez en action de nouvelles connexions neuronales.
Et chaque nouvelle connexion ouvre un nouveau champ de possibilités infinies !

C’est pourquoi devenir neutre et apprendre à penser comme un enfant qui n’a pas beaucoup de ‘passé emmagasiné’ est très utile. Cela permet d’être ouvert à un futur différent et plus riche en capacités. Et votre cerveau à mes milliards de neurones.
C’est devenir maitre de sa vie en conscience.

Apprendre à comprendre les différences plutôt que juger depuis son aveuglement est un vrai signe d’alignement à l’esprit tout-puissant.
Le champ des possibles est là, le fameux ‘Royaume intérieur’ !

Au fait… c’est ‘mon’ point de vue… à vous d’avoir le vôtre en toute liberté.

Que le meilleur soit !

Joéliah

signature

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre qui fait du bien à l'âme.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur google
Partager sur pinterest
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à l'infolettre de Joéliah et recevez un audio en cadeau.

Chaque semaine, une lettre
qui fait du bien à l'âme.

error: Contenu protégé
commodo Donec ut ut at elit. tempus Curabitur justo venenatis,