Trouver l’âme sœur en soi.

« Consciemment ou inconsciemment, les hommes et les femmes, tous cherchent leur âme sœur.
Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’en réalité leur âme sœur n’est pas une entité différente d’eux, c’est l’autre pôle de leur être qui vit en haut, auprès de Dieu, dans la perfection et la plénitude. Dans toutes les Initiations on enseignait aux disciples comment retrouver cet autre pôle de leur être, qui est leur Moi supérieur.
En Inde, le Jnani-yoga donne des méthodes grâce auxquelles le yogi parvient à s’unir à son Moi supérieur, car par cette union il s’unit à Dieu.
En Grèce, on retrouve la même idée exprimée dans la formule inscrite au fronton du temple de Delphes : « Connais-toi toi-même ». Mais il ne faut pas oublier qu’il y a une suite à cette phrase : «… et tu connaîtras l’univers et les dieux. »
La vraie connaissance est le résultat de la fusion des deux principes masculin et féminin.
C’est le sens des paroles de la Genèse : « Et Adam a connu Ève »…
« Connais-toi toi-même » signifie donc : trouve l’autre pôle en toi, trouve ta partie complémentaire pour t’unir à elle.
Si vous êtes un homme, l’autre pôle en vous est le principe féminin ; et si vous êtes une femme, c’est le principe masculin, avec lequel vous cherchez à vous fusionner dans la pureté et la lumière.
Au moment où se produit cette fusion, vous rencontrez votre véritable âme sœur. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Peinture Mario Duguay

signature
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *