Il n'y a rien pour rien. Tout a une raison d'être

Le hasard n’existe pas. Les synchronicités existent ; ce sont des rencontres programmées, des rencontres d’âmes, des expériences qui sont obligées de se manifester pour que vous puissiez prendre conscience de fait.
Oui, écoutez, observez ce qui arrive. Il n’y a rien pour rien. Tout a une raison d’être.
amourpeurVous n’êtes pas obligés d’entretenir des souffrances pendant des années, des années, des années… vous pouvez choisir également d’installer à l’intérieur le bien-être.
 » Esprit de bien-être, entre en moi;  manifeste toi dans tous mes corps, prends ta place. Merci ».
Voici une phrase que vous pouvez répéter régulièrement.
« Esprit de bien-être » : vous vous adressez à l’énergie, à la puissance du bien-être.  » Entre en moi » : vous demandez qu’il s’ingère en vous. « Pénètre-moi et rayonne dans tous les corps », « Manifeste toi dans tous les corps » qu’ils soient mental, émotionnel, physique, spirituel.
Comprenez que vous pouvez vous adresser à des puissances : « esprit de santé », « esprit de richesse », « esprit d’abondance », « esprit de paix ». « Manifeste toi dans tous mes corps ».
Voilà comment vous pouvez vous transformer.
Libérez ce qui vous dérange, accueillez le nouveau à la place.
Il est toujours important de savoir par quoi vous allez remplacer ce que vous libérez.
Extrait d’enseignement des guides de lumière, reçu en canalisation par Joéliah.
Lejardindejoeliah.com
A garder entier y compris la source si vous diffusez.

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre d’éveil hebdomadaire :

Image sans indication de nom d’auteur
signature

Naître handicapé a une raison.

Certaines consciences choisissent de s’incarner et vivre une vie de personne handicapée.
Pour les parents, c’est souvent une déchirure ; ils peuvent se culpabiliser :  » qu’est-ce que j’ai pu faire ?, qu’est-ce que nous avons pu faire pour avoir un enfant souffrant, un enfant handicapé ?  »
Il n’y a pas de hasard, il y a des accords d’âmes.
three handprintsLâchez votre culpabilité, parce qu’il y a des âmes qui choisissent de venir dans un corps handicapé pour expérimenter une vie différente, pour développer plus leur corps de conscience, pour développer plus leur corps émotionnel.
Certaines personnes choisissent de ne pas avoir de mental parce qu’elles veulent savoir ce que c’est de vivre sans calculer, sans réfléchir, sans avoir à apprendre plein de choses, simplement pour être.
Alors acceptez, acceptez qu’il y ait des personnes handicapées qui soient différentes et aimez les telles qu’elles sont.

Les personnes handicapées jouent aussi un rôle d’éveil de conscience et d’amour auprès de leurs familles et des personnes qui choisissent de mettre leur vie à leur service ou de les rejeter.

Observez vos pensées, vos actions et vos émotions lorsque vous êtes en contact avec des personnes différentes et guérissez-vous si besoin pour évoluer.

Naître handicapé a une ou plusieurs raisons, ce n’est jamais par hasard.
L’acceptation avec amour et compassion est toujours la bonne réponse face à ces choix.

(Extrait d’enseignement reçu en syntonisation des guides de lumière).
Joéliah/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net

A garder entier si vous diffusez y compris la source.

Ps, ce texte résonne fort pour moi, car c’est le jour de l’anniversaire de la naissance de mon jeûne frère, parti depuis 4 ans maintenant et qui a vécu difficilement sa vie d’handicapé car il ne l’a jamais acceptée.
Malgré tout l’amour reçu, son rejet était puissant. Paix à son âme.

Photo du net sans indication d’auteur
signature

Seule l'expérience donne la maîtrise. (Infolettre 302)

Un jour, je me promenai dans une fête, avec ma sœur et des cours de danse western étaient enseignés un peu partout.
Dans les haut-parleurs, on entendait un animateur expliquer un pas, puis dire tout fort, ‘allez tout le monde, un, deux, trois, quatre, un, deux, trois, quatre…’
Nous ne voyions pas du tout les danseurs…  et ma sœur dit avec humour : ça y est, je connais la danse ; un, deux, trois, quatre, un, deux, trois, quatre…

Cela peut prêter à sourire et pourtant, dans la vie, certaines personnes agissent pareil tout en se prenant au sérieux.
Elles ont entendu des bribes d’informations sur un sujet, qui ont été répétées et, sans connaître le fond de l’histoire, répètent à leur tour.
D’autres ont lu un livre sur un sujet et pensent connaître le sujet à fond, sans avoir expérimenté réellement ce qui est exprimé.
Et dans le domaine du développement personnel et surtout spirituel, c’est encore plus remarquable.

Les petits ‘moi’ sont à la fête ! Une initiation, un stage de deux jours, un atelier, une lecture de livre et hop… voilà le maître qui se révèle !
Ces personnes sont capables d’enseigner dès le lendemain et se font appeler du titre qui les honorent et leur donne l’illusion d’être des élues, des maitres ou des grands initiés choisis.
Que de désillusions, quand elles s’aperçoivent que la réalité n’est pas si simple. Qu’il y a des étapes à franchir, des libérations à faire et que la nouvelle énergie entraîne des maux, des tests à réussir et parfois des descentes aux enfers difficiles à remonter si l’orgueil les enchaînent au fond.27575372 -  podium

L’initiation, la connaissance basique est la porte, le coup de feu du départ de la course, car c’est le chemin, la course, la quête qui est l’expérience qui seule, mène à la réussite.

Se croire arrivé dès l’initiation, c’est mettre l’arrivée au niveau du départ et montrer un beau diplôme tout neuf ou une médaille ne contente que son Ego. Les champions des jeux olympiques en savent quelque chose ! On ne peut pas s’improviser sportif de haut niveau et de la même manière, on ne peut pas s’improviser maitre sans avoir parcouru plusieurs fois le chemin et débrousaillé ses épineux parfois karmiques.

Le chemin demande courage, persévérance, patience, analyse, observation, vigilance, parfois prise de recul pour se remettre sur un chemin plus lumineux, pause et surtout écoute de ce qui se passe en soi. Il demande aussi d’oser demander de l’aide quand il faut si on se sent perdu et repos si la fatigue est très présente et parfois des larmes d’épuisement ou de découragement. Cela demande aussi simplicité, humilité et honnêteté.

Alors, au bout de plusieurs mois, avec l’expérience, la ligne d’arrivée se matérialise et le podium avec.
Et ce qui est remarquable est que bien souvent, le podium et les honneurs n’intéressent plus du tout le vrai maître car en chemin, il a rencontré tellement d’autres personnes en quête qu’il n’a qu’une envie : reprendre la course pour les aider, en toute connaissance de causes.

Que le meilleur soit !
Joéliah/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net

Mes prochaines activités ici.
dont un atelier vendredi soir 24  juin près de Charleroi en Belgique et le stage d’initiation aux 13 Rayons sacrés, un début de chemin vraiment lumineux et ardu parfois, mais qui fait tellement de bien.

Extrait de l’infolettre. Pour la recevoir chez vous directement et complète :

Image smeagorl/123rf.com

signature

Illusions et créations.

« Où se trouve ta pensée, là se trouve ton expérience. « Ce monde et tout ce qu’il y a dedans ? Illusions.

Le moindre petit bout de ce monde, illusions !

Pour faire entrer quoi que ce soit dans ta vie, imagine que c’est déjà là.

Le monde est notre cahier d’écolier, sur ces pages nous faisons nos exercices.

Il n’est pas réalité, quoique tu puisses y exprimer de la réalité si tu le désires.

Tu es également libre d’écrire des inepties, ou des mensonges, ou de déchirer les pages. « 

Richard BACH

************

De multiples auteurs et enseignants donnent toujours la même information. Tout est création venue de notre imagination et assortie d’un désir intense pour sa réalisation. La bonne vibration.

Tout est possible, le bonheur comme le malheur, la santé comme la maladie…  l’univers donne en fonction de ce qui est profondément désiré mais pas toujours conscientisé, c’est à dire amené à la pensée entendue.

Il existe des envies concrètes comme manger un dessert.
Le mental sait et imagine déjà l’action. Il est facile alors à la mémoire, de remettre en action la saveur du chocolat, des fraises ou des framboises et fait déjà saliver avant d’avoir eu la réalisation. Reste à savourer…

De la même manière, si nous nous habituons à savourer nos créations, la mémoire mettra en action la joie de ces réalisations et nous saliverons d’avance…

Tout ce que nous pouvons concevoir clairement, que nous acceptons comme possible et qui nous fait déjà saliver est déjà attiré vers nous !

Bonne création

Joéliah
*******
Image copyright (c) 123RF Stock Photos
signature

Expérimentez la communication animale.

Savez-vous écouter et surtout comprendre vos amis animaux ? Pourquoi changent-ils a un moment donné.  Chien, chat, cheval… mais qu’exprime-t-il ? Pourquoi agit-il ainsi ? Comment le comprendre et comment l’aider ? Il y a toujours une raison importante !

Savez-vous qu’à travers leurs actions, leurs mimiques ou leurs comportements, ils vous expriment à leur manière un besoin d’aide, leur gène, leur satisfaction ou leurs inquiétudes vis à vis de vous-mêmes ou de proches de votre famille ?

10532049_sQu’ils sont des aides incroyables pour guérir, pour mieux se comprendre et se connaitre ?

Chat, chien ou cheval, et autres, ils savent communiquer et vous pouvez apprendre à déchiffrer leur langage directement ou sur un plan plus subtil.

Lorsque j’ai connu Sylvie Chaiffre, grande spécialiste du comportement animal, le courant est de suite passé entre nous et nous sommes devenues amies – elle m’a aidé à comprendre certaines attitudes qu’avaient mon chien adopté et traumatisé par ses anciens maîtres et a y remédier.

Cette grande amie des animaux passe sa vie à améliorer la relation humain/animal, surtout des chiens, chats et chevaux.

Elle s’est formée dans de nombreux domaines afin de pouvoir aider au mieux et apporte toute sa connaissance dans une méthode simple et pratique pour apprendre à communiquer avec son animal. 44492588 - young beagle rides safely and happily in her master's arms.Les grandes spécialistes comme Anna Evans, Laïla Del Monte ou Caroline Leroux l’ont formée et elle a lu aussi des centaines d’articles sur le sujet qui est sa passion.

Elle cherche toujours à mieux les comprendre et sait ‘parler’ avec eux et développer une communication profonde différente.

Si vous avez envie ou besoin de comprendre votre animal préféré pour harmoniser votre relation, vous pouvez dès maintenant télécharger gratuitement des vidéos très explicites et apprendre quand et comment communiquer ainsi que les erreurs à éviter.

Cliquez ici pour vous inscrire et recevoir la première sur la communication animale.

Ce sont des êtres vibratoires, tout comme nous, des êtres sensibles et doués de ressentis, de capacités de guérison que l’humain, limité dans sa perception cognitive (+ son avidité et son orgueil) n’a pas encore fini de découvrir.

************************

Photo chat : http://fr.123rf.com/profile_algol
Photo chien : http://fr.123rf.com/profile_mab0440
signature

Comment jeûner trois jours.

Suite à l’article prenez soin de votre corps, voici quelques règles simples pour jeûner trois jours. Pour plus de temps de jeûne, il est préférable d’être accompagné par un professionnel et de le faire en groupe pour tenir l’énergie.
Parlez-en à votre médecin avant si besoin.
Le jeûne se pratique dans un moment où vous êtes calme, avec le moral. C’est un exercice de libération qui se fait en conscience – a éviter si vous avez subi un choc, que vous êtes en dépression, en colère ou dans un moment de grand stress professionnel.

Un jeûne se prépare un peu à l’avance et l’alimentation se remplace par des temps de respiration, de gratitude, de prières et de marches et méditations dans la nature (ou dans un lieu calme).

Voici la méthode du 2-2-1-2-2 :

Il est nécessaire de commencer par stopper la consommation de viande, pendant deux jours (idem poissons, laitages et oeufs) et manger des légumes crus de préférence ou peu cuits, des fruits + légumineuses (bio) seulement en buvant déjà beaucoup d’eau.
41457484_sEnsuite, faire trois jours de jeûnes en buvant de l’eau, tisane à volonté non sucrée, et jus de légumes verts frais et bios (sauf le jour central ou l’eau et les tisanes suffisent).
Pas de jus de fruit qui sont trop sucrés.
Après reprenez légumes, fruits et légumineuses pendant deux jours et après rajoutez les protéines animales ou restez aux protéines végétales.

Pendant le jeûne, prenez des douches et frottez-vous au gant de crin ou au lofa pour bien faire évacuer les toxines.
Écoutez de la belle musique, lisez des livres de développement personnel ou sur les bienfaits des jeûnes, sur la détoxication et le développement spirituel et profitez de la vie.

Évitez les personnes toxiques, dépressives, plaintives ou happant l’énergie.
C’est préférable de le faire à la campagne ou dans un lieu calme et 5169076_sapaisant et supprimez les sources d’informations et tout ce qui peut vous stresser  – 3 jours sans téléphone ou Internet… ce n’est pas le bout du monde et ça permet de rester centré sur son choix.

Vous pouvez en profiter pour vous faire masser et prendre bien soin de vous.
Et super pour développer votre créativité : peignez, écrivez, sculptez, jardinez, bricolez, chantez… et tout ce que vous vous empêchez de faire habituellement.

Bien entendu, pas de cigarettes, de chewing-gum, de bonbons ou autre habitudes qui se font machinalement.

Il se peut que vous ayez une mauvaise odeur dans la bouche, rincez-vous à l’eau et au jus de citron.

Un dernier conseil : évitez de dire que vous êtes en période de jeûne à des personnes non averties au sujet car la première remarque vous risquez de recevoir est : ‘et tu n’as pas faim ?’ Suivie de ‘ce n’est pas dangereux ?’…

Beau nettoyage.
Joéliah/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net

Source images 123rf.com

Inscription gratuite à l’infolettre !

signature

Comment vaincre une pensée obsessionnelle ?

Une jeune femme tomba malade et, à l’agonie dit à son mari :  » Je t’aime tant, je ne veux pas te quitter. Ne m’abandonne pas pour une autre femme ou mon fantôme viendra te hanter.
Elle ne tarda pas à mourir et le mari respecta son dernier voeu pendant trois mois.

Mais il fut ensuite amoureux d’une autre femme et se fiança.

Un fantôme apparut alors toutes les nuits pour lui reprocher de ne pas avoir tenu sa promesse.
Ce fantôme était particulièrement intelligent. Il répétait à l’homme tout ce qui se passait entre sa fiancée et lui. A chaque fois que le fiancé offrait à sa bien aimée un présent, le spectre en faisait une description détaillée. Il répétait même les conversations et importunait l’homme à un tel point qu’il ne pouvait dormir.

A bout de force, il se résolut à aller voir un maître Zen pour lui demander de l’aide. Ta première femme est devenue un fantôme et connaît tous tes faits et gestes, résuma le maître, ce doit être un fantôme très intelligent.
Tu devrais l’admirer.

A sa prochaine apparition, propose-lui un marché ; dis-lui que, puisque tu ne peux rien lui cacher, tu vas rompre tes fiançailles et demeurer célibataire, à condition qu’il réponde à une question.

Quelle question ? dit l’homme.

Prends une grande poignée de riz et demande-lui combien il y en a.

S’il ne peut répondre à cette question, tu sauras alors que ce spectre est issu de ton imagination, et il cessera alors de te hanter.

La nuit suivante, lorsque le fantôme apparut, le mari le félicita de savoir tant de choses.

Oui je sais même que tu es allé voir un maître Zen aujourd’hui.
Puisque tu es si fort, dis-moi combien il y a de grains de riz dans ma main, demanda l’homme.
La question resta sans réponse.
Le fantôme avait disparu.

Histoire zen.

**********

A l’image de ce fantôme, fruit de notre imagination, nous avons souvent des peurs, des programmes récurrents de pensées ou des mémoires de culpabilité, regrets, colères, désirs de vengeance ou autres qui tournent sans cesse.
L’observateur qui est dans notre cerveau se met en action et vient alimenter notre vie de reproches et bien souvent la gâche, alors qu’il ne s’agit de d’illusions.

Cela peut rendre malade physiquement, car lorsqu’une pensée tourne sans cesse, elle bloque une partie du travail du cerveau qui ne peut plus stimuler correctement la création d’anticorps.

Il m’a été conté une histoire : Une personne, en voulant éviter de rentrer dans une voiture accidentée, s’est écarté de la route avec sa voiture et a heurté une femme qui se trouvait sur le bord du chemin, qui est morte de ses blessures.
Le regard de cette femme mourante la hantait toutes les nuits et elle en a développé une sclérose en plaques qui la faisait énormément souffrir.
5 ans après, sur les conseils d’un thérapeute, cette personne fit dire une messe pour libérer la mémoire de cette femme, a demandé pardon et à prié de tout cœur pour le repos de l’âme de la personne et de sa famille, et en quelques jours, elle s’est sentie libérée.

Elle avait libéré la mémoire de la culpabilité et du remord et libéré l’attachement de l’âme.
Un mois après, elle était guérie.

Le pardon, la prière ou l’envoi d’énergie de libération sont souvent des remèdes bien plus importants que les médicaments.

Alors, quels sont les fantômes qui hantent vos pensées ?
Quels souvenirs vous bloquent ?
Quelles pensées obsessionnelles vous empêchent d’être libres ?
Quelles peurs ?
Quel désir de vengeance ?
Et  surtout, comment trouver la paix ?

Tout d’abord en le désirant fortement.
Unissez-vous à votre divine Présence, à vos guides et prenez une bonne douche de lumière spirituelle avec le rayon rubis et or de la paix, puis le blanc de la pureté.
Imaginez des rayons qui partent du ciel et viennent nettoyer votre aura et vos cellules.
Puis rincez-vous à la ‘flamme violette’.

Demandez sincèrement pardon si vous sentez que c’est utile et pardonnez sincèrement pour vous libérer. Pardonner ne signifie pas que l’action n’était pas grave ou importante, cela signifie l’envie forte de vouloir passer à autre chose, à libérer l’énergie qui est bloquée par le souvenir.

Prenez bain réel avec de l’eau et du vrai sel de mer ou du sel de l’Himalaya, ou de l’huile essentielle de lavande.
Accompagnez en buvant quelques gouttes de l’élixir floral de Bach de marronnier blanc et de houx (white chesnut et holly).

Trouvez toutes les solutions possibles pour monter votre taux vibratoire.
Réunissez-vous avec de vrais amis positifs.
Riez, aimez la vie.
Et si besoin,  posez la question au fantôme… combien de grains de riz dans la main ?

Bonne libération.
Joéliah©/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net

Inscrivez-vous gratuitement à l’infolettre :

Photo du net sans indication d’auteur.
signature

Prenez soin de votre corps.

Il y a un dicton qui dit : « prend soin de ton corps pour que ton âme ai envie d’y rester » et justement, lors du dernier stage, les guides ont insisté sur l’importance de prendre soin de son corps. Je vous mets des extraits des messages que j’ai reçus :

Prenez soin de votre corps.

Nous voulons insister sur tout ce qui est addiction en particulier le fait de fumer.
Vous vous polluez volontairement; vous abîmez votre corps volontairement, tout en sachant que cela n’est pas bon pour vous.
14970625_s_En faisant cela, vous insultez votre corps de lumière, vous le réprimez, vous l’empêchez d’être parce qu’en vous, votre Ego a prit le pouvoir sur votre Présence.
Ce sont vos émotions qui gouvernent à la place de votre conscience.

Développez plus de conscience d’amour de vous-même. Plus vous allez vous aimer, plus vous allez vous respecter; plus vous vous respectez, plus vous faîtes attention à ce que vous ingérez et le jour où vous trouvez la liberté, alors vous permettez à la pureté, au rayonnement de se manifester.
C’est un grand moment d’amour avec vous-même.

Osez, osez vous purifier; buvez de l’eau dynamisée, nettoyez vous intérieurement et extérieurement. Pensez à nettoyer aussi tous vos corps, votre aura.41457484_s
Donnez vous de l’énergie, apportez vous de l’énergie par de la respiration, par des exercices et surtout libérez vos pensées d’addict, vos jugements naturels, vos peurs d’être jugé(e) par les autres. Lâchez les.

…/…

Le corps est le plan le plus lourd, le plus bas en fréquence. C’est celui qui ressent les sensations, la douleur et aussi la joie et le plaisir. Vous avez un corps qui mérite qu’on prenne soin de lui.
Aussi faites-vous du bien. Osez-vous vous mettre en valeur dans votre corps. Faites-lui du bien extérieurement et intérieurement. Ne passez pas à côté de ce véhicule, ce temple sacré qu’est votre corps. Il vous appartient. Vous en êtes le maître. N’en faites pas un culte non plus. C’est simplement votre véhicule. Aimez-le. Faites-lui le plus de bien possible et puis aimez votre corps émotionnel, vos émotions et libérez celles qui vous dérangent.

15810218_sElles sont stockées au niveau de vos intestins.
Vous êtes normalement capables de tout absorber, de tout libérer. Pensez à bénir tout ce que vous mangez, à manger toujours moins que votre faim. Ne vous gavez pas.
Libérez, faites tes moments de paix pour vos intestins, pour vos organes de digestion; ils ont besoin de libérer en profondeur.
C’est pour cela, que des diètes, des jeûnes peuvent vraiment totalement vous transformer, car pendant ce temps-là, comme il n’y a pas de nouvelles informations données par les aliments que vous ingérez, il peut y avoir une libération des mémoires et c’est en redonnant une nouvelle information par des belles vibrations d’amour envers vous-même que vous pouvez restructurer complètement votre corps émotionnel; vous pouvez vous autoriser à être différents, vous pouvez vous guérir complètement.

Soyez bénis.

Les guides canalisés par Joéliah/j0el1ah-lejardindejoeliah.pf4.wpserveur.net
Texte à garder entier si vous diffusez, y compris la source.

********************

Mon prochain stage de développement spirituel et de bien-être est à Charleroi en Belgique les 25 et 26 juin. Il reste deux places.
Découvrez le programme et l’adresse d’inscription ici.

**********************

Tiré de l’infolettre nr 301

Vous pouvez la recevoir directement chez vous :

Image mégots : http://fr.123rf.com/profile_maimento
Image eau : http://fr.123rf.com/profile_g215
Image femme : http://fr.123rf.com/profile_mettus
signature

Agir, pour gérer son monde.

Quelle est notre part de responsabilité dans ce monde qui va si mal… ?
Chacun de nos choix est important et a des répercussions sur de nombreuses personnes, animaux, plantes ou même objets et autres.

J’étais dans un ascenseur pour aller chez une personne avec elle. Au sol, il y avait deux papiers.
Elle me dit que c’est souvent, que les personnes sont sales, qu’elles pourraient jeter ça dans leurs poubelles, que c’est une honte… et nous arrivons à l’étage.
Elle sort…
Je ramasse les papiers, je sors et les jettent à la poubelle…

Si nous ne faisons pas l’effort de créer le monde dans lequel on désire vivre, qui le fera ?

Se plaindre sans rien changer, c’est comme respirer dans un masque de plongée… en plein air, c’est très inconfortable.

Chacun sa voie, chacun son train de vie, l’important est de laisser les rails propres.

Joéliah

Image : http://fr.123rf.com/profile_adamr
signature

La cellule primordiale lumineuse

Canalisé par Joéliah :  Chères sœurs, chers frères, je viens à vous maintenant, je suis Maître Hilarion, Responsable du Rayon Vert, du rayon de la guérison, du rayon de la santé, du rayon de l’abondance, du rayon de la résurrection.

La résurrection, qui permet de transcender, de transformer, d’élever la vibration.

En vous, vous avez tous cette particularité, vous pouvez vous transformer à volonté.
 Bien entendu toute votre physiologie, tout ce corps à été construit au fur et à mesure de vos incarnations, au fur et à mesure de l’évolution humaine, pour s’adapter à des lieux différents, à des conditions différentes de chaleur, des conditions différentes de formation de société.

Il y a des peuples qui ont marché beaucoup plus que d’autres, des peuples qui ont été plus sédentaires et tout ceci à entrainé des modifications au sein même de vos corps. Les corps se sont adaptés différemment pour pouvoir agir, pour pouvoir être le mieux possible. 
Aussi au fur et à mesure de vos alimentations qui se sont alternées, qui se sont transformées, il y a des mutations constantes qui se passent à l’intérieur de vos corps. Il est certain que si vous analysez aujourd’hui un corps d’une personne qui était il y a seulement 200 ou 300 ans, en arrière vous n’allez pas trouver la même physiologie.

L’alimentation d’aujourd’hui a beaucoup, beaucoup été transformée par l’homme, beaucoup été appauvrie, les vitamines ne sont plus suffisantes, et en même temps bien entendu votre corps sait s’adapter. Vous êtes en perpétuelle mutation et cela dure depuis très très longtemps sur cette terre et cela durera encore, toujours pour aller vers plus de Lumière.

En même temps aujourd’hui, il faut comprendre que tout ce qui est chimique, construit par l’humain détruit vos corps de manière beaucoup plus rapide qu’il n’était prévu, ceci est un choix que la vie, que les humains ont choisi de mener.

A vous de savoir sélectionner ce qui vous convient ce qui est mieux pour vous. Alors il est certain, que toutes les informations sont contenues en vous. Tout est contenu à l’intérieur de vous-même, au sein même de votre ADN, il y a des informations codées, codifiées de manière visible et de manière invisible.

Lorsque vous prenez les gènes de vos parents, vous prenez avec, tout ce qu’il n’a pas été réglé, tout ce qui n’a pas été guéri, ne serait ce que par la compréhension, l’acceptation, le pardon ou par l’amour. 
Vous pouvez penser avoir en vous des maladies, des souffrances qui ne vous appartiennent pas entièrement. Mais ce serait ne pas dire une vérité, que de dire qu’elles ne vous appartiennent pas, puisque bien souvent vous étiez déjà l’ancêtre qui a crée la blessure, ou qui est venu maintenant pour la guérir. Alors ne rejetez pas, ne pensez pas que tout ce qui est en vous ne puisse pas vous appartenir, tout vous appartient.

C’est à vous d’aller guérir, aimer, libérer toutes ces souffrances, croyances, les protections que vous avez pu vous mettre.
Vous êtes tels des oignons avec des pelures les unes au-dessus des autres, et quand vous en enlever une, vous pensez souvent que vous êtes arrivés au cœur et puis il reste encore des notions d’élévation, de compréhension de guérison à concevoir.
Le travail au cœur de vos cellules est le plus difficile à faire parce qu’il est plus profond et qu’il enferme en lui tout un processus chimique et alchimique, qui n’est pas toujours connu.
Bien entendu, il y a le côté physique connu par les physiciens qui va permettre de traiter par des apports extérieurs chimiques et guérir les maladies de la cellule, mais ceci d’une manière extérieure.

Or ici ce n’est pas de cela qu’il convient de parler, mais au contraire du travail intérieur de chaque cellule.
La cellule qui reçoit des informations transforme et multiplie ces informations et va transmettre l’information reçue, jusqu’à l’ADN qui lui-même va envoyer les messages de création. Or lorsqu’une cellule ou des millions, des milliards de cellules reçoivent toujours et toujours et toujours la même information de destruction, de fatigue, de lassitude, d’état émotionnel de souffrance, il y a comme une multiplication qui se fait et une usure en même temps.

42068394_sC’est un peu comme si vous faites des photocopies ; la première fois vous avez une très belle image que vous voulez photocopier et votre encre de photocopieur est pleine, toute les couleurs sont là prêtes à recevoir les premières informations. Et les premières feuilles que vous sortez, sont quasiment parfaites, elles ressemblent exactement au modèle que vous voulez. Ceci pourrait représenter la santé.
Vous avez été créé sur un moule de santé et au départ vous avez toute l’énergie pure pour pouvoir multiplier la santé. 
Et puis au fur et à mesure de vos pensées, de vos émotions, de vos croyances, vous usez cette encre, vous diluez de plus en plus l’information. 
Ceci ne veux pas dire que la première image modèle est transformée, elle est toujours là, vous avez toujours la possibilité, de refaire la santé, de refaire votre état Divin de pure santé. 
Mais ce qui est usé ce n’est pas l’origine, c’est la multiplication, c’est l’encre aussi qui peut servir pour dupliquer le papier, qui n’est pas toujours alimenté, qui n’est pas toujours le même.

Et ce qui arrive, c’est que au fur et à mesure, votre corps devient un duplicata de l’essence de pureté, mais complètement déstructuré.

 Pour pouvoir revenir à la santé, il est important de pouvoir revenir à l’origine de votre création. Origine de votre création cellulaire dans ce corps, non pas à l’origine de la création du monde.
Aussi pour travailler sur vos cellules, vous pouvez le faire dès maintenant, sur toutes les cellules de tous vos organes, mais vous aurez beaucoup plus de résultat si vous allez travailler sur « la cellule primordiale de votre être ». (lire article la reconnexion lumineuse cellulaire)

Si vous pensez, si vous entrez en vous et que vous demandez à entrer en contact avec la cellule primordiale, la première qui avait toute vos informations divines de pureté, celle qui correspond à la première belle image de votre création et si vous allez donner les informations à votre corps, lui donner tout l’amour nécessaire et l’énergie nécessaire, c’est comme si vous remplissez vos réservoirs de bonne encre vitale.
Vous pouvez très bien travailler avec le pouvoir des rayons sacrés, pour remplir toutes les encres des couleurs qu’il vous faut pour être en parfaite santé. Au lieu d’être des couleurs, remplissez ces réservoirs de valeur.
 Valeur de respect, respect de vous-même, amour de vous-même et respect de la vie et respect de tout ce qui vit. 
Et puis pureté, pureté immaculée, que ce que vous voulez faire soit net, soit juste. 
Dans un autre réservoir pensez bien entendu à y mettre tout l’amour que vous pouvez, toute la compassion, toute la tendresse, toute la douceur que vous pouvez vous apporter et apporter aux autres.
 Pensez ainsi à remplir tous les réservoirs de vos demeures intérieures.
 La fidélité à vous-même, la loyauté, pensez à l’esprit de chevalerie, celui qui aide tout ce qu’il peut.

Pensez à tout ce qui peut être santé, guérison, connaissance de la nature, amour de la vie sur toutes ses formes, toutes les qualités qui sont en vous, qui peuvent se manifester par vous-même, oui remplissez tous ces réservoirs et ensuite, manifestez dans votre première cellule la reproduction, la duplication, de votre merveille intérieure, de votre pouvoir intérieur de création. 
Demandez à ce que cette cellule ensuite se multiplie, se divise pour que chaque division puisse aller créer le meilleur possible dans chaque organe, dans chaque partie de vous-même.
Envoyez la lumière.
Envoyez la perfection divine, envoyez la pureté divine, la guérison divine dans ces cellules et imaginez toutes ces cellules qui se multiplient.
En réalité refaites-vous une naissance, refaite la création du fœtus intérieur en y mettant toute la pureté et imaginez que vous vous reconstruisez, cellule après cellule et si il y a des parties de vous-même qui n’ont pas été correctement faites lors de votre gestation corrigez, apportez-vous plus de lumière et de pureté au niveau des yeux, au niveau de tous vos sens, au niveau de votre colonne vertébrale, de vos os.

chrysalydaApportez la Lumière pour recréer une partie de vous-même.
Vous vous recréez en conscience, cellule par cellule, mouvement par mouvement. 
Vous n’êtes pas obligés de connaître toute la physiologie humaine, vous n’êtes pas obligés de passer des heures à rechercher dans quel ordre les organes se construisent lors de votre création. 
Simplement vous pouvez passer de la tête aux pieds, ou des pieds à la tête et de visualiser que tout se construit d’une manière parfaite.
Si vous faites cela avec amour et conscience, votre structure intérieure peut se modifier véritablement.
Ceci fait partie de la médecine du futur, « médecine » ne sera même plus un terme utilisé, puisqu’il y aura création de corps volontairement et re-création jusqu’à ce que vous puissiez vous-même par la suite créer le corps que vous désirez de manière adulte.

La possibilité en chacun de vous existe de pouvoir vous guérir, vous transformer.
Vous pourrez tout faire dans les années à venir.
Garder vos cheveux, faire repousser vos cheveux s’ils sont tombés, vous pouvez faire repousser des organes complètement, transformer ce qui ne vous va pas et ceci en allant à chaque fois travailler au cœur même de l’encodage de ces cellules.
Tout ceci est difficile à concevoir aujourd’hui pour vous, mais soyez certain que c’est du domaine du possible dès maintenant. 
Aussi vous pouvez travailler chaque jour à parler à vos cellules, mais ce qui arrive est que vous parlez à des cellules qui sont déjà malades, des cellules qui ont déjà été transformées, qui sont déjà fatiguées et cela demande beaucoup, beaucoup de temps et de travail. En allant travailler sur la première cellule originelle de votre corps, où tout est contenu dans le tout, vous pouvez beaucoup plus facilement par la suite envoyer cette Lumière dans toutes les particules de votre corps.
C’est recréer vraiment, retransformer votre structure et la ramener à la perfection originelle. Tout ceci pourra se faire. 
Ce qui est important aussi pour vous est d’enlever les peurs, les impossibilités. 
Je lis en certain de vous cette curiosité, cette pensée que ceci n’est pas possible. Certaines personnes-là se disent c’est trop beau, si vraiment c’était ça serait formidable, mais comment pouvoir faire ceci ou je n’y arriverai pas !
Lâchez ces croyances d’impossibilité. Ouvrez-vous à ce qui est hors-normes car vous entrez dans des conditions de création hors-normes.
La normalité a été créée par l’homme en fonction de son savoir, de ce qu’il était capable de concevoir et puis petit à petit ceci à constitué des limites. 
Aujourd’hui la plupart des médecins sont dans ces limites et ne peuvent pas en sortir, ils ont appris pendant des années et des années, sous certaines conditions. Ils sont, formatés et ne peuvent plus entrer dans un champ de compréhensions différentes.
Or aujourd’hui le monde entier entre dans un champ de compréhensions différentes multidimensionnelles et que ce soit le monde médical ou le monde des finances ou encore le monde de la matière, de la science, de la technologie, tout va se transformer.

L’éducation va se transformer, l’enseignement va se transformer. 
C’est pour cela que dans votre société actuelle, il y a tant de chaos, parce qu’il y a destruction, pour une reconstruction. 
Or vivre la destruction n’est pas facile, cela demande beaucoup de courage, d’acceptation et de remise en question.
Aussi quoiqu’il arrive autour de vous, acceptez que ce qui arrive soit là pour votre bien, pour le bien de l’humanité et non pour sa destruction. 
Si vous entrez dans le monde de la destruction, vous resterez dans le monde de la destruction. Si vous entrez dans le monde de la construction, vous serez dans le monde de la construction, dans le monde de la nouvelle façon de penser, d’agir. 
Il est normal de détruire ce qui n’a pas été construit sur des bonnes bases. Mais il est certain que puisque des milliers d’humains sont liés à ces basses constructions, des milliers d’humains vont devoir se modifier.

Alors oui, il y a beaucoup de personnes qui vont perdent leurs emplois mais qu’elles sachent que d’autres emplois dans des métiers plus clairs, plus en accord avec la nature vont être créés.

Également, pourquoi ne pas les créer elles-mêmes ? Des coopératives peuvent se faire entre ouvriers.
Si vous pensez qu’il faut reconstruire sur le même schéma, alors vous allez à votre perte.
Les personnes qui partent d’une usine et qui veulent recommencer dans une autre usine, de la même manière en étant exploitées vont à leur perte. 
Il est important de créer de nouvelles façons de travailler, de nouvelles façons de concevoir, plus en accord, plus en harmonie avec la vie. 
C’est ceci qui va se passer et vous êtes vraiment dans une époque difficile. 
Les quelques années qui vont suivre encore seront des années très difficiles pour les uns, beaucoup plus facile pour les autres.

Là ou il y a amour et lumière il y a facilité, là où il y a doute, peur, colère, il y a difficulté.
Là où l’on attend toujours de l’autre pour pouvoir vivre, il y aura difficulté, là ou l’homme se prend en charge pour pouvoir vivre il y a facilité. 
C’est en cela que vous devez faire votre choix de vie. 
Voulez- vous être assisté, avez-vous toujours besoin des autres pour vivre ou pouvez-vous vous prendre en charge, pouvez-vous créer, de manière vibratoire, de manière conceptuelle votre nouvelle vie au lieu de vous plaindre, d’attendre toujours que les autres fassent ce que vous ne pouvez pas ?
Concevez ce que vous voulez véritablement comme vie et appliquez-le, dites-le, créez-le dans votre monde, voilà ce qu’il faut faire aujourd’hui. 
Beaucoup d’hommes, de femmes sont devenus des assistés de la société, ne savent plus se prendre en charge, ne savent même plus qu’ils sont capables de créer. 
Tout est création.
La pauvreté est une création, la maladie est une création, la souffrance est une création. 
Tout ceci est une mauvaise orientation de pensées, d’émotions, de doutes.
Si vous avez en vous une maladie qui dure et que vous avez déjà exploité toutes les connaissances que vous avez, mentales ou même énergétiques, c’est que vous n’avez pas encore été au cœur de votre cellule primordiale, c’est aussi que vous pensez que ceci peut ne pas vous appartenir.
Or comment voulez-vous libérer quelque chose qui est en vous et qui ne vous appartient pas ? Qui va venir le faire à votre place ? Qui va venir faire votre guérison, sinon vous- même ? Acceptez d’abord cette croyance que vous pouvez vous libérer. Vous pouvez guérir ce qui vous dérange, vous pouvez transcender.

Travaillez avec la puissance du rayon vert, travaillez avec la puissance de transmutation, de régénération, de résurrection de votre cellule. 
La résurrection c’est la renaissance en Lumière.
Alors faites cette résurrection intérieure, faites cette transformation primordiale de toutes les cellules en partant de la première et divisez, imaginez tel que le monde a été créé, des milliards de cellules issues de cette première cellule.

En guérissant le UN, vous allez guérir la totalité.
 Acceptez que cela vous appartienne pleinement, envoyer plein de Lumière d’amour de libération et acceptez que la béatitude, la guérison, la santé s’installe définitivement en vous, libérez-vous tout votre passé.
Acceptez la joie, acceptez le bonheur.
La clé est vraiment dans cette première cellule.
Alors chères sœurs, chers frères, vous avez maintenant un moyen de pouvoir vous guérir, vous modifier. Libérez tout ce qui a été conçu de travers au fur et à mesure de vos blessures, au fur et à mesure de vos années d’incarnations, au fur et à mesure de tout ce que vous avez entendu, de tout ce que vous avez cru, de tout ce que vous avez choisi des uns et des autres.
Tout ceci a créé ce que vous êtes aujourd’hui, acceptez-le, libérez et retournez à votre base et recréez ce que vous désirez vraiment aujourd’hui en conscience.
Voilà comment vous allez pouvoir vous transformer. Voilà comment vous allez pouvoir vous guérir, vous libérer et rayonner, rayonner la joie, rayonner l’amour.
Je vous souhaite de tout mon cœur, la transformation cellulaire, l’amplification de la Lumière intérieure et le rayonnement de l’amour, dans tous les actes de votre vie.
Que la paix et l’amour soient toujours.

Canalisé par Joéliah en syntonisation de fréquence du maître Hilarion (2011)

Diffusé par https://lejardindejoeliah.com
Vous pouvez diffuser en gardant le texte entier y compris cette ligne.

Image : http://fr.123rf.com/profile_fkdkondmi

 

Inscrivez-vous à l’infolettre gratuite :

signature