Masaru Emoto, révélateur des cristaux d’eau vivante.

En 2000, j’ai reçu un message me disant, qu’un jour, je rencontrerai Masaru Emoto et que nous serons ensemble pour un grand événement.
J’admirai ce savant qui a mis en évidence les mystères de l’intelligence de l’eau et sa capacité à s’adapter aux ondes émises par les sons et je me demandais bien comment je pourrais l’approcher, lui au Japon et moi en Guadeloupe…

J’ai eu la chance de pouvoir échanger avec lui au Mexique, lors du festival de la spiritualité où nous étions invités par les Mayas solaires en 2012.

Un grand moment de partage.
Merci la vie de m’avoir permis cet échange enrichissant avant son départ pour une autre demeure.

Joéliah

 

signature

Marraine du festival Kaléidoscope

J’ai eu l’honneur de ‘marrainer’ le festival Kaléidoscope en 2012 organisé par l’association Agora et d’y rencontrer de très belles personnes engagées pour la nature, dont Jéromine Pasteur exploratrice et aventurière.
Il y avait aussi Didier Rauzy, chaman, diplômé de médecine chinoise, professeur de naturopathie, bio-énergéticien et conférencier, et spécialiste des sons guérisseurs.

Un beau souvenir !

Enregistrer

signature

J’admire la plus grosse fleur du monde.

Chéri, tu veux bien m’offrir une fleur ? Une seule à la hauteur de ton amour pour moi…

Et là, vous imaginez votre tendre vous rapporter un arum titan !

Une fleur de 2 mètres de haut, d’un diamètre de plus d’un mètre et pesant 75 kilos.
Et le pot qui va avec pour son tubercule de 70 kilos… mélange du yin et du yang, elle possède un spadice   ou prolongement de la tige qui est enveloppé d’une spathe ou feuille pourpre violacée.

Avec patience, il aurait pu la faire pousser une en une dizaine d’années…

Dans la nature, elle vit à Sumatra mais pour la faire pousser en serre, elle requiert des soins constants qui font souvent la fierté du jardinier.
Elle a besoin d’une température toujours supérieure à 28 degrés et d’un taux d’humidité de l’air de 80%.

En avril à Bâle et à Veracruz, au Mexique en juillet,  et sous haute protection dans un jardin botanique, cette araceae géante s’est épanouie pour le plaisir des milliers de visiteurs venus la contempler. (Il lui faut entre 15 et 40 ans pour pousser)

Ils se sont précipité pendant les trois jours de plénitude de l’Amorphophallus titanum  (titanesque pénis énorme) ou Arum titan.  On peut comprendre pourquoi les femmes ont été interdites de la voir lors de sa première éclosion en Angleterre en 1889… pudeur exigeait…

De plus en plus de jardins botaniques choisissent de posséder cette fleur. Il en existe  en Angleterre, à Bonn, Bâle, mais la plus grosse a été vue à Sydney  avec son diamètre de 1,33 m !

Un seul bémol, son odeur fétide de viande avariée qu ‘elle émet pour attirer les cafards, qui viennent se charger de la fertilisation.

Vous pouvez la voir fleurir ici en temps accéléré. Cliquez ici.

Franchement Chéri, j’aime regarder cette fleur, mais  je préfère vraiment un petit bouquet de violettes ou de roses…
surtout pour l’odeur.

Et vous ?

Joéliah.

signature

Une mystérieuse grotte aux coquillages en Angleterre.

Coup de coeur pour cette grotte aux coquillages et son mystère…  qui l’a construite et décorée ? Nul ne sait.

C’est un tunnel souterrain sinueux de 21 mètres de long situé près de la ville de Margate dans le Kent (Grande-Bretagne, en face de Calais, sur la côte). Minutieusement décoré d’environ 4,6 millions de coquillages marins, cette attraction touristique anglaise est aussi belle que mystérieuse et personne ne semble savoir qui l’a créée et pourquoi.

L’histoire dit que la grotte aux coquillages a été découverte en 1835, quand un habitant du coin, James Newlove fit descendre son fils Joshua dans un trou du sol qui était apparu pendant qu’ils creusaient une mare à canards.

Quand le garçon revint, il parla à son père d’un merveilleux tunnel souterrain entièrement recouvert de mosaïques en coquillage.

Dès qu’il posa les yeux sur la découverte accidentelle, Newlove y vit immédiatement un potentiel commercial.
Il installa des lampes à gaz pour éclairer le tunnel décoré et trois ans plus tard il ouvrit la grotte au public.
L’inauguration fut une énorme surprise pour les habitants de Margate, car l’endroit n’avait jamais été répertorié sur une carte et personne n’en connaissait l’existence. Dès les premiers pas des visiteurs dans le tunnel, le débat concernant ses origines commença.

Pour certains qui pensaient que c’était un ancien temple, d’autres étaient convaincus que c’était en fait un endroit de réunions secrètes d’une secte. Chacun voyait quelque chose de différent dans l’agencement des mosaïques, des autels pour des dieux ou des déesses ou des arbres de vie.

Mais malgré les multiples théories qui circulaient, personne n’a pu résoudre le mystère de la grotte aux coquillages.

Approximativement 4,6 millions de coquillages variés (coques, bulots, bigorneaux, palourdes, moules et huîtres) sont collés sur les murs et le plafond du mystérieux tunnel par un mélange de colle de poisson et de sable.

L’installation lumineuse de l’ère victorienne de James Newlove a endommagé certaines décorations au fil des ans et la chambre au soi-disant autel a été détruite par une bombe pendant la seconde guerre mondiale et a dû être reconstruite.

Aujourd’hui les mosaïques en coquillage couvrent de nouveau la totalité des 186 m² de la grotte et une équipe d’écologistes s’assure de la conservation de cette attraction touristique étonnante et unique.

signature

Vous n’aimez pas la chanson ? Changez de disque !

Dans mon adolescence, fin des années 60, un objet révolutionnaire pour ‘nous’ les jeunes à vu le jour : un mange – disque… ancêtre paléolithique des lecteurs MP3 et autres supports de musique moderne.
Cet instrument portable, avait pour géniale capacité de lire un disque 45 tours et donc, limité à une, parfois deux chansons !
Les 33 tours étaient trop grands pour y rentrer.
Les chansons étaient gravées sur un seul sillon qu’il fallait bien veiller à ne pas rayer, sous peine de répétition de la même phrase sonore, jusqu’à ce qu’on ai l’idée de mettre le diamant de lecture plus loin ce qui donnait parfois de drôles de résultats.
Une copine avait reçu ce merveilleux lecteur en cadeau et m’invita pour qu’on écoute des chansons ensemble.
Il est vrai qu’à l’époque, la télé avait une seule chaîne ou deux, et les émissions de chansons étaient limitées.
J’aimais beaucoup le dynamisme de Claude François alors pour un Noël, j’ai demandé si je pouvais avoir comme cadeau, l’un de ses disques.

Nous étions plusieurs a avoir eu la même idée, et deux jours après nous organisé un après-midi dansant.
Chacune avait apporté ‘son’ disque, les plus riches en avaient parfois deux ou trois.
Certaines avaient les chansons des Beattles et on a commencé à danser…
Lorsque j’ai inséré ‘mon’ disque, la surprise fut de taille.
C’était ‘le jouet extraordinaire’, vous savez ou non, mais c’est celui qui  faisait « Zip » quand il roulait, « Bap » quand il tournait et « Brrr » quand il marchait…
Je n’avais jamais entendu cette chanson, les autres non plus… et ce fut un grand moment de solitude intérieure générale… puis un fou-rire général qui a dissipé ma frustration…
Mes parents pensaient que le titre était adapté à mon âge. Je ne sais plus si j’ai cassé le disque, l’ai oublié par hasard forcé quelque part ou donné au petit frère d’une copine, mais il a vite disparu de ma vie.

Et c’est là que je voulais en venir… notre cerveau fonctionne comme un mange-informations et créé des sillons neuronaux qui, lorsqu’ils sont activés, répètent les mêmes chansons.
Le corps reçoit la musique… et vibre en conséquence.
Si ce sont de belles mélodies en accord avec nos envies et nos choix, tout va bien ! On peut danser, rire, prendre du bon temps et vivre la vie de manière géniale.
Mais si ce sont des informations contraires, alors tout commence à aller mal dans le corps physique, puis les émotions s’en mêlent et s’emmêlent, et tout commence à aller mal dans sa vie.

La personne qui en prends conscience peut délibérément libérer ces programmes volontairement en disant STOP ! Et en passant à autre chose de plus désirable.
Dire stop, c’est savoir dire NON à ce qui dérange et OUI à ce qui arrange. C’est oser affirmer fermement, poliment et respectueusement ses choix sans peur d’être rejeté des autres en ayant la certitude qu’en étant en accord avec la Vie, tout coulera facilement et que tout est en abondance.
Peur de ne pas être aimé(e) ? Aimez-vous ! Peur d’être rejeté(e) ? Acceptez-vous ! Peur de perdre des ami(e)s qui vous rejettent parce que vous changez de vie ? Devenez votre propre ami(e) et attirez-en de nouveaux qui vous correspondent mieux !

La vie est abondance et expansion permanente.
Alors si la chanson ne vous plait pas, arrêtez de l’écouter et changez de disque.
La rancune, le ressassement, la mélancolie, les regrets, la culpabilité, le rattachement aux vieilles croyances… ce sont des disques rayés, qui répètent les mêmes morceaux et empêchent de passer à autre chose de plus léger et d’actualité.
Pire, ils entrainent dans votre vie les mêmes effets négatifs répétitifs et chaque passage vous affecte un peu plus.
Vous êtes votre propre mange-disques et vos propres disques !

Soyez de votre temps présent ! Pas ‘de mon époque » comme si vous étiez mort(e) à un certain moment de votre vie.
Inventez votre chanson chaque jour et chantez-la avec joie, juste de préférence !
« Juste » c’est à dire ajustée dans vos choix de vie et tant pis si votre voix ne suit pas vraiment… vos cordes vocales s’adapteront avec la joie et vous deviendrez un mélomane averti de la magnifique Vie possible.

Que le bonheur de chanter la vie soit !
Joéliah©

Photo du web sans nom d’auteur indiqué

Enregistrer

signature

Coup de chapeau et de cœur pour Pierre Rabhi.

J’ai un immense respect pour Pierre Rabhi, paysan, écrivain et penseur français d’origine algérienne, il est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France.
Il appelle à « l’insurrection des consciences » pour fédérer ce que l’humanité a de meilleur et cesser de faire de notre planète-paradis un enfer de souffrances et de destructions.
Il nous invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l’importance vitale de notre terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une « sobriété heureuse ».

Un ‘grand’ homme qui mérite respect et qui joue un rôle considérable dans le monde de l’agriculture intelligente.

Il est le fondateur du mouvement ‘colibris‘ qui incite chacun à faire sa part pour améliorer la vie sur Terre.

Mes hommages Monsieur Rahbi.
Joéliah

 

signature
Rencontre mexique

Rencontre spirituelle avec les Mayas solaires du Mexique

21/12/12

Le 21 décembre 2012, j’ai eu la grande joie et l’immense honneur de faire partie d’un groupe de maîtres spirituels de tous pays et philosophies.
Tous invités par la Vénérable Madré Nah Kin, représentante de la communauté des Mayas Solaires des Ahaukinès.

A 5h12, nous étions au coeur d’un ensemble de 1400 personnes, en place devant la pyramide de Uxmal pour célébrer ce moment magique, plein d’émotions, d’amour et de joie.
Autour des maîtres de sagesse, du feu, de l’eau et de l’air, rayonnaient des personnes au cœur joyeux.
Un grand moment de respect pour le soleil, la nature, la vie et l’unité saine de l’humanité.

Cette date termine trois calendriers mayas et donne naissance une nouvelle ère positive.
Cela signifie que potentiellement, le futur de l’humanité sera plus paisible et respectueux.
Ensemble, nous avons posé les bases de cette humanité réconciliée.

Uxmal 21/12/12 Joeliah

signature

Visite surprise de l’ange de la piscine

Un soir à Plaisance du Gers, après avoir animé un atelier où nous avons fait des exercices de bénédiction dans la piscine, quelle ne fût pas notre surprise de voir ‘apparaitre’ comme enchantement, la silhouette d’un ange.

Il était formé par la lumière du ciel restant entre les arbres.

Tout le groupe a médité devant ce cadeau du ciel, cet ange de l’eau, un beau symbole de pureté et d’amour.

Ensuite, nous avons pris un bain angélique porteur d’une très belle vibration.

Cela ne s’est plus jamais reproduit.

Merci la vie !

Joéliah

Enregistrer

signature

Vive Internet qui nous réunit !

Depuis 1995, je suis connectée au monde par l’Internet et j’en apprécie les cadeaux chaque jour.

Comme dans tout ce qui existe, il y a des bonnes et des mauvaises choses à y prendre, mais lorsque le choix intérieur et d’être bien, respectueux de chacun et que tout soit beau, alors tout est merveilleux.

Internet nous réunit…  d’où que vous soyez, nous pouvons être reliés par la lecture de l’article, et parfois le son mais surtout sa vibration.

Car il y a un Internet encore plus puissant, gratuit et à disposition de tous, même ceux qui n’ont pas d’électricité ! C’est la grille vibratoire qui nous relie tous.

Nous sommes des radios fréquentielles, et tout ce que nous pensons, vibrons, disons et faisons, émet une fréquence particulière qui va atteindre celles et ceux qui vibrent pareil.

Les grands esprits se rencontrent … les bas esprits aussi !

Tout ce qui est de même vibration s’attire de par la grande loi d’attraction.

Cela signifie que tout ce que nous attirons a été attiré par nous et tout ce que nous désirons fortement nous désire aussi à un certain moment.

Plus nous vibrons de manière élevée et plus nous attirons d’événement de fréquence élevée.

Une faille, un choc, une souffrance… et c’est comme un crochet vibratoire qui va happer un événement souffrant.

Il est donc important de bien se connaitre, de libérer tout ce qui peut faire baisser la fréquence et de toujours monter ses choix et réalisation de vie.

Ainsi, notre aimant vibratoire attire ce qui lui correspond le mieux.

Ce site, est créé dans une vibration de paix, de tolérance, d’envie d’aider, de partager et que le monde aille vraiment mieux. Si vous êtes là, c’est automatiquement que vous êtes une personne de paix, de tolérance et qui désire aussi que le monde aille mieux.   Alors bienvenue !

Joeliah©

Image : https://fr.123rf.com/profile_ohmega1982
signature
Améliorer ses connaissances artistiques

Améliorer ses connaissances artistiques

Coup de cœur pour ce musée virtuel très spécial qui contient des centaines de peintures célèbres.
La peinture sous toutes ses formes, dès lors qu’elle est créée avec joie, paix et harmonie, est toujours un moment de bonheur pour celui qui la met en œuvre et pour celui ou celle qui reçoit la vibration de l’énergie de cette œuvre.
Chaque tableau porte sa propre vibration qui peut plaire à l’un et déplaire complètement à l’autre, en dehors du choix de la représentation ou du talent du peintre. C’est ce qui fait la richesse de la diversité.

Améliorer ses connaissances artistiques

Si vous aimez admirer les œuvres des peintres du monde, quelles que soient leurs origines, leurs modèles ou leur style. Découvrir les différentes techniques, les couleurs, les formes ou encore les ombres et les reflets de lumière. Ou si vous êtes peintre et aimez apprécier d’autres artistes. Et encore, si vous désirez découvrir ou faire découvrir à vos enfants ou dans des classes d’art, des centaines de peintures différentes. Cette adresse est à garder précieusement !

Ce site est le plus grand musée virtuel des grands peintres de ce monde. Des milliers ! Un voyage gratuit au pays des artistes peintres :

http://www.mystudios.com/artgallery/

Bon voyage en couleurs proposé par Joéliah.

Image : https://fr.123rf.com/profile_lesichkadesign

Enregistrer

Enregistrer

signature