Communiquer avec humilité

L’humilité, dans une conversation, consiste à communiquer toujours au niveau le moins élevé de compréhension tout en gardant le respect de ses valeurs.
 
Un scientifique humble peut expliquer à un enfant dans un langage imagé, à un adolescent dans un langage un peu plus explicite et à un autre scientifique dans un langage scientifique.
 
Dans tous les domaines, y compris en spiritualité c’est la même chose.
 
Expliquer une base est importante pour ceux qui n’ont pas de connaissance. Sans jugement de valeur.
Sans ‘comment ne peut-il pas savoir ça…’
 
Parler de mettre en action des qualités ou modes de vie élevant, une autre phase. Là aussi, sans émettre de pensées limitatrices du genre : ‘elle n’est pas capable, elle n’y arrivera jamais, pourquoi ne pratiquent-ils pas ?…’
 
Donner des outils plus pointus comme les 13 rayons ou la géométrie sacrée et les connexions neuroniques qui activent des puissances intérieures en est une autre !
Là encore en sachant que tout est juste.
 
C’est pourquoi, je varie les posts de ce site, pour toucher le plus de personnes possibles dans leur éveil de conscience.
 
En parlant de la même chose sur des niveaux différents, il est plus facile de permettre de monter les marches du ciel !

Et comme l’enseignement ‘spirituel’ doit toucher en premier l’enfant intérieur, je choisis volontairement la simplicité.
 
J’ai créé des programmes spécifiques complets et pratiques sur les 13 Rayons sacrés pour ceux qui veulent approfondir et surtout mettre en valeur les puissances rayonnantes intérieures.
 
Et je peux vous assurer qu’avec ce que je vis, elles sont vraiment utiles pour vivre en paix intérieure, avec foi et amour de la vie.
 
C’est lors d’expériences difficiles qu’elles sont vraiment des cadeaux divins.
 
Dans votre vie, communiquez au niveau le plus bas, sans vous humilier ni humilier l’autre !
Trop de personnes confondent humilité et humiliation.
 
L’humilité demande beaucoup d’intelligence du cœur pour rester soi et laisser l’autre être soi.
 
C’est reconnaitre la valeur et l’avancée de chacun sachant que tout est juste à sa place et que tout est en mouvement perpétuel.
 
Que le meilleur soit !
#Joéliah
 
Photo Letiha/Pixabay
signature

Communiquer sur la même longueur d’ondes

Si vous avez des soucis avec quelqu’un, assurez-vous que vous parlez sur le même plan !
 
Si l’un chante une chanson et l’autre une autre, il y a cacophonie assurée…
 
Parfois certaines personnes parlent uniquement sur le plan matériel ou physique alors que l’autre parle émotion…
 
Cette différence entraine parfois des différends.
 
Exemple d’une relation faussée :
 
Le père qui s’est séparé de la maman dit :
ma fille est ingrate.
Elle me reproche de t’avoir abandonnée, avec tour ce que j’ai fait pour elle ! J’ai payé ses études pour qu’elle ait un beau métier, j’ai payé son loyer, sa voiture, je me suis sacrifié pour qu’elle réussisse et elle ne me parle plus…
 
La fille pense : Papa est égoïste.
Il nous a laissées seules, il n’y a que l’argent qui l’intéresse. Il n’a pas pris le temps de discuter avec moi du choix de mes études ou si j’allais bien. Il ne pense qu’à sa nouvelle copine, il s’en fout de ma vie…
 
Il suffit souvent d’ouvrir sa conscience à plus de compréhension pour que tout rentre et que les deux conversations interfèrent enfin.
 
C’est pourquoi la communication dans l’ouverture réelle du cœur peut tout changer.
De s’en rendre compte peut aider, communiquer authentiquement.
Puis accepter, pardonner dans la compassion et enfin prouver que l’amour a toujours été là…
 
Voilà la guérison ultime et l’accord d’âme.
 
Que le meilleur soit !
Joéliah
Photo 4805450/Pixabay
signature

Parfois les apparences sont trompeuses.

Tout ce qui arrive a une raison d’être qui n’est pas toujours évidente… n’accusons pas toujours le sort de nous vouloir du mal, il y a parfois des cadeaux et des leçons à comprendre.

C’est pourquoi il est bon d’être dans l’acceptation de ce qui ne peut être changé et dans la foi d’un meilleur à venir.

Parfois les apparences sont trompeuses et peuvent activer des émotions inutiles.

Tout est là pour notre évolution si la foi et l’amour sont bien activés.

Joéliah

Voici une petite histoire de circonstance :

Deux anges en voyage s’arrêtent pour passer la nuit dans la demeure d’une riche famille. La famille les accueille rudement et leur refuse de passer la nuit dans la chambre d’invités.

On les envoie dans un réduit froid du sous-sol.
Alors qu’ils font leur lit, le plus vieux des anges aperçoit un trou dans le plancher et le répare.
Comme l’ange le plus jeune lui demande pourquoi il fait cela, il lui répond : « Les apparences sont souvent trompeuses… »

La nuit suivante, les deux anges s’arrêtent dans une maison très pauvre, mais très hospitalière.
Les deux époux sont chaleureux.
Après avoir partagé leur maigre repas avec les 2 anges, ils leur offrent leur propre lit pour qu’ils se reposent bien. Quand le soleil s’est levé le lendemain matin, les anges trouvent le couple en larmes. Leur seule vache, dont le lait était leur seule source de revenu, est morte durant la nuit.

L’ange le plus jeune, furieux, demande à l’ange le plus âgé : « Pourquoi avez-vous permis qu’une telle chose arrive ?
Les riches d’hier avaient tout, et vous les avez aidés.
Ces pauvres gens ont tout partagé avec nous et vous avez laissé mourir leur vache ! »

« Les apparences sont souvent trompeuses », répète l’ange le plus âgé.
Quand nous avons dormi dans le sous-sol froid, j’ai remarqué qu’il y avait une cachette d’or dans le trou du plancher. Comme le propriétaire des lieux était obsédé par l’argent, qu’il était avaricieux et égoïste, j’ai rebouché le trou pour qu’il ne puisse plus savoir où était l’or.

La nuit dernière, durant notre sommeil chez le pauvre fermier, l’Ange de la Mort est passé pour son épouse.
Je lui ai donné la vache à la place.
Tu vois, les apparences sont souvent trompeuses ».

La main de Dieu à nos côtés, agit toujours pour notre bien, même si cela semble contraire à nos désirs et à nos espoirs personnels.

(Auteur inconnu).

Photo Josecab/Pixabay

signature

La spontanéité de l’enfant (intérieur).

Vivre comme un enfant, c’est laisser le flot de la vie couler librement.
C’est courir et exprimer sa joie sérieusement !
C’est pleurer lorsqu’il y a une douleur qui arrive et la libérer dès qu’une autre émotion plus légère s’installe.

C’est montrer son affection et discuter librement, sans la réserve des ‘convenances’…

J’admire la facilité des enfants à parler à d’autres enfants inconnus et s’en faire des ‘meilleurs amis’ en quelques minutes.

Alors qu’est-ce qui empêche un adulte de le faire ?

Quelles sont ces croyances qui bloquent ce flux ?

Réveiller son enfant intérieur, c’est donner la permission à la simplicité et à l’amour simple de s’exprimer dans l’instant présent, en toute liberté et joie de vivre.

Beau moment présent !

signature

Dieu est en vous à tout moment.

SAUL canalisé par Jonh Smallman :
 
Dieu est en vous à tout moment, attendant que vous lui demandiez sa guidance.
 
Saul : « Jamais auparavant, dans votre histoire humaine, une vague si intense et si puissante d’Amour divin ne vous a enveloppés comme c’est le cas maintenant. Son influence est ressentie partout et les résultats de cette influence changent des cœurs et des esprits dans une proportion qui augmente chaque jour.
 
Pendant des éternités vous avez recherché, apparemment avec peu de succès, le Divin, Dieu, l’Intelligence Suprême qui vous a créés. Les religions ont été établies dans le monde entier, censément pour vous aider dans votre recherche et beaucoup d’entre elles ont alors fixé des dogmes et des croyances que ceux les disciples voulant devenir membres de ces organisations ont dû accepter sans condition.
 
Les guerres ne peuvent jamais être justifiées, encore moins classées de justes !
 
Pendant un temps beaucoup trop long, vous vous êtes laissés persuader que ce n’était pas le cas et ensuite, vous avez observé ou été témoins comment des millions ont été blessés ou tués dans des conflits fous entre des adversaires assoiffés de pouvoir et arrogants…/…
 
La sagesse du proverbe « Quand vous êtes dans un trou ne continuez pas à creuser » trouve enfin son acceptation dans le monde entier et les gens apprennent à offrir la sagesse et la compassion à ceux qui sont dans les trous au lieu d’enterrer les terrassiers en remplissant ces trous.
 
Parce que vous êtes tous unis, les problèmes ne peuvent pas être résolus en enterrant ou refusant de communiquer avec ceux avec qui vous n’êtes pas d’accord.
 
La solution est apportée en s’écoutant patiemment les uns les autres et avec compassion, en comprenant entièrement ce que sont les problèmes et en travaillant ensemble volontairement jusqu’à ce que les besoins de chacun aient été abordés et résolus.
 
Et l’humanité est maintenant entrain de faire ça à une échelle qu’on n’a jamais vue auparavant et encore moins envisagée comme possible.
 
La présence de la vague intense d’Amour divin enveloppant maintenant l’humanité est le résultat du choix fait par tant d’entre vous pour changer de route, quand vous avez commencé à vous rendre compte que Dieu est en vous à tout moment, non à l’extérieur dans un certain endroit céleste peu réaliste.
 
Il est toujours là, attendant que vous Lui demandiez sa guidance et de l’aide pour chaque aspect de vos vies quotidiennes. Et Il vous répond toujours, directement par l’Esprit Saint, ou par un des anges ou des saints à qui vous adressez vos requêtes.
 
Comme vous pouvez le voir aux nombreux changements merveilleux qui arrivent, la vague d’Amour est très efficace. Concentrez vous en l’intégrant dans vos vies intérieures à tout moment, si ce n’est pas encore le cas, parce que chacun d’entre vous le faisant, il l’intensifie encore plus et augmente son efficacité – d’une façon que vous pouvez à peine imaginer – en vous aidant constamment le long de votre chemin vers l’éveil.
 
Avec tellement d’amour,
Saul. »
Reçu par John Smallman et traduit par Michka (2012)
 
Photo Geralt/Pixabay
signature

Soyez prêts au changement

« Une difficulté n’est pas une barrière infranchissable, c’est une invitation.
 
Toute apparence de problème surgissant dans votre vie indique que le moment est venu pour vous de faire un pas en avant et ce progrès, naturellement, sera probant du fait que vous aurez résolu la question qui s’était posée.
 
Tout pas en avant implique toujours un changement mental.
Les seuls progrès que vous n’ayez jamais faits ont été des progrès mentaux.
 
Quand votre esprit est prêt, tout le reste l’est aussi, ce qui veut dire que tout développement spirituel comporte un changement d’esprit.
 
Quand nous sommes prêts, l’univers l’est aussi.
 
Dans votre vie personnelle, toute épreuve est une invitation.
 
Ce n’est pas une barrière qui signifie « Tu ne passeras pas ».
 
C’est un problème, or tout problème comporte une solution.
 
Cette solution vous la trouverez.
Quand vous aurez trouvé la réponse de la question qui vous embarrassait, vous aurez fait nettement un pas en avant et ce progrès vous sera acquis pour l’éternité. »
 
Emmet Fox
 
Image Urike Mai/Pixabay
signature

Stop aux plaintes pour attirer le meilleur.

Pour vivre en paix et attirer ce que l’on désire vraiment, ou ce que l’on mérite, il y a une base essentielle : cesser de se plaindre.
 
Se plaindre revient à donner de l’attention à tout ce qui manque ou ce que nous ne voulons pas dans notre vie.
 
Et l’attention émet une vibration d’attraction.
 
Trop souvent, les pensées sont émises dans la mauvaise direction et attirent donc plus de manque, plus de ‘moins bonnes choses’ dans leur vie et se plaignent encore plus.
 
C’est un cercle vicieux qu’il est bon de stopper et d’inverser pour pouvoir attirer réellement l’objet du désir sincère.
 
Donc, Stop aux plaintes et aux supplications, surtout si elles sont répétitives.
 
Ceci est une règle de base.
Choisissez d’attirer le meilleur dans chaque situation et confiez ce meilleur à la vie.
 
Quand quelque chose que vous ne vouliez pas arrive dans votre vie, évitez de dire « c’est terrible », « c’est mauvais » et arrêtez de vous lamenter ou d’insister pour obtenir ce qui ne vous est pas destiné.
 
Stoppez aussi le harcèlement des demandes à une autre personne si elle vous dit ‘non !’ pour éviter de créer des mauvaises relations. Non, c’est non.
 
Il y a du bon en toute chose.
Affirmez simplement :
« Je ne sais pas comment je vais attirer, je sais juste que cela va tourner à mon avantage pour mon bonheur et celui de toute personne concernée. »
 
Et attendez-vous à ces cadeaux divins dans le lâcher-prise de la foi.
 
#Joéliah
photo Johnhain/Pixabay
signature

L’honnêteté des sentiments, en couple.

En couple, l’honnêteté des sentiments est un gage essentiel pour son élévation et son équilibre au quotidien.

En effet, quoi de plus beau qu’un échange sain, honnête, pur et sincère ?

Tricher, mentir, trahir ou faire semblant est manifestation de plusieurs blessures de l’âme.

Souvent, un des partenaire attire celle ou celui qui a des blessures complémentaires.

Ainsi, une personne qui vit l’injustice et le rejet, attire souvent un conjoint qui vit la trahison et l’humiliation.

Elle sera ‘trompée’ et humiliée tant qu’elle n’aura pas guéri ses blessures et trouvera cela injuste.

L’autre n’ayant pas assez confiance en lui recherchera toujours des moyens de prouver son intérêt et fera semblant d’être honnête avec celle ou celui avec qui il partage sa vie.

C’est pourquoi, lorsque l’on fait un vrai travail d’élévation spirituelle, la guérison des blessures d’âme est essentielle pour revenir à l’honnêteté pure des sentiments.

Ainsi, l’amour authentique peut se manifester en toute confiance, dans l’harmonie et la beauté de l’union cosmique.

C’est un cadeau d’amour à soi et à l’autre et donc au divin.

Que l’amour honnête soit !

Joéliah
Photo Pixel2013/Pixabay

Un livre qui peut vous aider à libérer des blessures d’âmes :
Le carnaval des âmes

https://www.les-livres-de-joeliah.com/le-carnaval-des-ames-joeliah-c2x16588841

 

signature

Chuuuuuuuut…

Un nouveau conseil pour favoriser la paix qui fait ses preuves lors que le ton de la conversation monte, monte jusqu’à devenir des hurlements…

Baisser le ton, parler tout doucement à la limite du chuchotement, et posément, dire : ‘je t’entends mieux, si tu parles normalement’.

Ceci oblige l’autre à porter attention à ce qui est dit et calme rapidement car signe de respect.

Ensuite, revenir à un niveau convenable.

Je l’ai fait plusieurs fois et notamment, une fois a un petit enfant qui ne savait que crier depuis sa naissance car entouré de nombreux autres enfants, il n’était pas souvent écouté et entendu.

J’ai parlé doucement et je lui ai demandé de parler à son tour.

Il a senti mon attention, et peu après, au grand étonnement de ses parents, il est venu m’embrasser, chose qu’il faisait rarement…

Le pouvoir de l’amour passant par le respect est sans limite…

Joéliah

Image ColleenConger/Pixabay

signature

Pas d’accord, et alors ?

Mes règles d’or pour favoriser l’entente dans une conversation où les points de vue divergent :
 
La sincérité étant importante, je vérifie d’abord dans mes ressentis si je suis bien en accord avec ce que je dis et je rectifie si besoin.
 
Je parle de manière posée, en conscience, avec authenticité de mes croyances, expériences ou idées sans chercher à convaincre ou faire de prosélytisme, puis je me tais pour écouter l’autre.
 
Je reste authentique à l’écoute de l’autre personne avec calme.
 
Nous argumentons tour à tour afin de faciliter la communication et de trouver des points d’entente.
 
Comme avec un ‘bâton de paroles’ imaginaire, chacun laisse l’autre parler en l’écoutant vraiment, sans l’interrompre pour le contrer aussitôt.
Ceci évite de tomber dans le piège du ‘je te laisse parler mais ne ne t’écoute pas car il n’y a que mes opinions qui comptent’…
 
J’accepte donc que l’autre ai un point de vue différent du mien et je respecte ce fait.
 
J’écoute réellement pour le comprendre et enrichir mes idées et, pourquoi pas, en modifier quelques-unes si elles correspondent à mon éthique.
 
Si le ton monte je prends une grande respiration et je me recentre.
 
J’explique qu’il y a souvent plusieurs visions possibles sur un même objet et sujet, et que nous pouvons garder nos idées, tout en essayant de trouver un point de vue qui plait aux deux.
 
Si ce n’est pas possible, avec respect, je clos la conversation en acceptant qu’il n’y ai pas d’arrangement possible sur l’instant et je change de sujet ou je trouve un prétexte pour couper.
 
Je reste en paix.
Joéliah
 
Image : _alicja_/Pixabay
signature