Un crayon et une guitare au ciel…

Qui aurait dit ça ? Deux hommes célèbres, qui ont apporté, chacun, leurs talents à la France et au monde, ont rejoint les anges de l’amour, presque le même jour.

Alors que Jean D’Ormesson savait qu’il ne fallait pas partir en même temps qu’une grande vedette, en référence à Jean Cocteau qui était parti avec Edith Piaf,  son âme, à pourtant choisi la fin du voyage terrestre avec l’idole des jeunes et maintenant des moins jeunes, Johnny Hallyday.

Il avait dit : « tout le bonheur du monde est dans l’inattendu » et « toute mort est un mystère parce que toute vie est un mystère ».

Toute leur vie, ils ont choisi, chacun, de vivre pour le meilleur,  dans le respect de leur nature réciproque, et savaient, qu’un jour ou l’autre, ils rejoindraient l’espace pour l’un et ceux qui parlent aux étoiles pour l’autre qui disait : ‘le ciel me fait rêver’.

Il fallait juste un peu de temps pour que la vie trouve cet ultime point de rencontre pour ces êtres aux yeux bleu comme un ciel d’été.

Oui, ça fait mal, et que j’ai tort ou raison, ceux qui les aimaient, sont touchés en plein cœur et il leur faudra faire face désormais, au jour le jour, pour vivre sans eux.

On s’habitue à tout, il faudra juste un peu de temps pour se souvenir, que c’est son Soi qui est le plus important à aimer, et retrouver sa raison d’Être sur Terre, et ne pas dire ‘j’ai oublié de vivre’ ma réalité.

Et sans une larme, je les imagine maintenant dans un jardin d’amour, car derrière l’amour, il y a toujours l’amour.

C’est avec de la gratitude et du respect pour eux, que j’ai eu l’envie d’écrire cette lettre, pour leur dire merci pour tout, sans oublier également le talent des auteurs de 26 chansons de Johnny, dont les titres m’ont servi dans cet hommage.

Et je laisse Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Lefèvre d’Ormesson terminer ce texte par une de ses pensées :
« n’existent que les êtres dans l’espace et le temps. Dieu n’existe pas puisqu’il est éternel ».

Belle éternité à tous.

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_maxshutter

signature
10 réponses
  1. michelle carraz
    michelle carraz dit :

    belle pensée d amour en communion avec ces deux êtres qui ont beaucoup aimé…….et il semble qu’en arrivant là haut on nous demande juste « comment avez vous aimé » ils sont eux arrivé en disant BEAUCOUP
    Bon anniversaire « 5, ans déjà 12/12/12 » à vous tous frères de Lumière

    Répondre
  2. Knopp-Todeschi lydia
    Knopp-Todeschi lydia dit :

    Très bel hommage que vous avez fait deux hommes différents qui ont donné beaucoup d amour a travers leurs livres et chansons.Merci que le meilleur soit.Comme chantait Johnny de l amour de l amour de l amour.

    Répondre
  3. scagliola
    scagliola dit :

    merci pour ces paroles , ces voix, cette guitare, oui à l’unisson, gardons cette energie en nous pour ne pas ls oublier, pour que leurs âmes nous inondent toujours de leurs énergies de vie et d’amour

    Répondre
  4. Jean-François Blondiaux
    Jean-François Blondiaux dit :

    Merci Joéliah pour ce beau message qui met les mots justes sur ce que je ressens profondément sans pouvoir moi-même les exprimer aussi clairement et simplement.
    Jean-François

    Répondre
  5. ROCCUZZO jean paul
    ROCCUZZO jean paul dit :

    Bonjour Joéliah
    cela m’a fait plaisir que vous ayez fait un texte pour ces Deux Grands, Johnny m’a surtout touché par la sagesse et le Charisme qu’il avait développé et bcp d’Amour et Générosité, cela se voyait dans les Interview, car je n’étais pas un Fan du tout, mais maintenant impressionné par la Beauté de cette Ame…l’Energie d’Amour Grandiose qu’il est arrivé à suscité dans la foule
    Merci à Vous Joéliah
    Jean Paul

    Répondre
  6. Gaupillat
    Gaupillat dit :

    Merci beaucoup Joeliah, oui avec ta générosité et ton don pour exprimer avec les mots justes tu nous as fait du bien, tu as mis de la poésie, de la lumière sur ces événements tellement exceptionnels. Quel clin d’œil quand même que le départ de Jean d’Ormesson quelques heures avant Jean Philippe Smet. Deux cœurs d’enfants, l’un facétieux l’autre rebelle.
    Merci Joeliah
    Anne Marie

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *