Je viens de retrouver ce post d’il y a 18 ans.
Je ne comprenais pas alors pourquoi j’étais ‘surveillée’ par les autorités comme une malfaisante alors que j’enseignai sur le pouvoir de la paix, de l’amour, de la lumière et de l’amélioration de soi.
Aujourd’hui, je comprends !
 
Toutes ces années a éveiller les consciences étaient là pour nous préparer à ce qui se passe actuellement.
 
Et ce qui arrive est une prise de pouvoir d’un petit et puissant groupe mondial sur les pensées, sur la liberté et même sur notre droit à prier ou avoir des croyances libres comme cela arrive désormais dans certains pays totalitaires.
 
C’est pourquoi nous devons plus que jamais monter nos vibrations et nous relier à l’énergie cosmique d’amour et de respect.
 
Voici ce que j’écrivais alors dans un petit journal spirituel de Guadeloupe :
 
Pratiquer l’ouverture de conscience est-elle un délit ?
 
C’est à se le demander.
Les conscientiseurs de toutes sortes sont ‘espionnés’ ‘enregistrés’ par un bureau bien spécial comme une race de ‘criminels’ en puissance…
 
Peut-être faut-il poser la bonne question : A qui peut profiter ce crime ?
 
Toute personne réellement au service de la lumière peut répondre : Au bien de l’humanité, à la paix, à l’amour, à la guérison des hommes et de la planète et enfin à l’ascension suprême.
 
Alors je veux bien en toute bonne conscience, être un guerrier de lumière, un criminel de la guerre, de la souffrance humaine, de la maladie et de l’obscurantisme qui bloque l’élévation de la Terre.
 
Oui je veux bien être un combattant plein d’amour et de respect.
Et avant tout, c’est en moi que je veux combattre, faire la guerre entre la confiance et mes peurs et la lutte entre l’amour et le jugement.
 
Combattre mes défauts intérieurs pour guérir de mes souffrances égotiques et me préparer à l’ascension de tous mes corps en conscience et action.
 
C’est uniquement à ce moment là, que l’on peut m’enregistrer comme une vraie ‘criminelle’, tueuse de mes défauts, de mes bêtises, de mes limitations, de mes fausses croyances, de mes peurs et de tout ce qui peut m’empêcher d’être réellement meilleure, libre et rayonnante d’amour.
 
Si l’élévation personnelle est un délit, alors je le revendique.
 
Je suis fière de figurer dans le catalogue des « doux illuminés en route vers l’ascension » et fière surtout de ne pas être dans celui des « vilains manipulateurs » et des « éteigneurs de lumière ».
 
****
Je suis restée sur cette conclusion, en douce illuminée sur mon chemin d’ascension.
Et l’énergie a changé depuis car il y a désormais des millions de personnes éveillées, l’ère du Verseau a démarré et la Terre également est passée dans le champ d’ascension.
 
Vive la lumière et que le meilleur soit !
Joéliah

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *