L’histoire de la fougère et du bambou.

À propos de la résilience :  l’histoire de la fougère et du bambou

C’était un jour tout à fait ordinaire lorsque j’ai décidé de tout laisser tomber…

Un jour, je me suis avoué vaincu… j’ai renoncé à mon travail, à mes relations, et à ma vie. Je suis ensuite allé dans la forêt pour parler avec un ancien que l’on disait très sage.

– Pourrais-tu me donner une bonne raison pour ne pas m’avouer vaincu? Lui ai-je demandé.

– Regardes autour de toi, me répondit-il, vois-tu la fougère et le bambou?

– Oui, répondis-je.

– Lorsque j’ai semé les graines de la fougère et du bambou, j’en ai bien pris soin. La fougère grandit rapidement. Son vert brillant recouvrait le sol. Mais rien ne sorti des graines de bambou. Cependant, je n’ai pas renoncé au bambou.

– La deuxième année, la fougère grandit et fut encore plus brillante et abondante, et de nouveau, rien ne poussa des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– La troisième année, toujours rien ne sorti des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– La quatrième année, de nouveau, rien ne sorti des graines de bambou. Mais je n’ai pas renoncé au bambou.

– Lors de la cinquième année, une petite pousse de bambou sorti de la terre. En comparaison avec la fougère, elle avait l’air très petite et insignifiante.

– La sixième année, le bambou grandit jusqu’à plus de 20 mètres de haut. Il avait passé cinq ans à fortifier ses racines pour le soutenir. Ces racines l’on rendu plus fort et lui ont donné ce dont il avait besoin pour survivre.

– Savais-tu que tout ce temps que tu as passé à lutter, tu étais en fait en train de fortifier tes racines? Dit l’ancien, et il continua…

– Le bambou a une fonction différente de la fougère, cependant, les deux sont nécessaires et font de cette forêt un lieu magnifique.

– Ne regrettes jamais un jour de ta vie. Les bons jours t’apporteront du bonheur. Les mauvais jours t’apporteront de l’expérience. Tous deux sont essentiels à la vie, dit l’ancien, et il continua… Le bonheur nous rend doux. Les tentatives nous maintiennent forts. Les peines nous rendent plus humains. Les chutes nous rendent humbles. Le succès nous rend brillants…

Après cette conversation, j’ai quitté la forêt et j’ai écrit cette histoire incroyable. J’espère que ces mots vous aideront à garder la foi et à ne jamais abandonner.

Vous ne devriez renoncer, jamais, en aucun cas!

Ne vous dites pas à quel point le problème est grand, dites au problème à quel point VOUS êtes grand.

Si vous n’obtenez pas ce que vous désirez, ne perdez pas espoir, qui sait, peut-être que vous êtes juste en train de fortifier vos racines.

« La résilience est la capacité à faire face aux adversités de la vie, transformer la douleur en force motrice pour se surpasser et en sortir fortifié. Une personne résiliente comprend qu’elle est l’architecte de sa propre joie et de son propre destin. »

Conte Oriental
Partagé par www.espritsciencemetaphysiques.com
signature

Comment faire le bon choix ?

Vous aimeriez parfois avoir un guide qui réponde à cette question ? Alors bonne nouvelle, vous en avez un : votre corps.
Un bonne solution, apprendre à Écouter son cœur et son corps.

Si vous pensez à un choix et que vous vous sentez enthousiaste, gai, plein d’espoir, le sourire naturel aux lèvres, la respiration légère, une pulsion au niveau du hara (sous le nombril) ou du feu dans le cœur et envie d’en parler à tout le monde, c’est que ce choix vous porte et vous monte en énergie.
Bien souvent, parallèlement l’appétit diminue et une grande exaltation vous anime.
C’est un peu comme être amoureux. Ce choix devient aussi amoureux de vous sur la même fréquence et tout se met en place facilement.

Si au contraire vous sentez votre plexus solaire se fermer au niveau de l’estomac, avez une respiration courte, ressentez des peurs inconnues, commencez à défendre votre projet à tout bout de champ pour vous rassurer ou encore préférez ce choix pour des raisons financières ou sociales, ce sont des signes de désaccords vibratoires.
Idem s’il y a des résistances, des blocages… vous n’êtes pas sur la même fréquence d’ondes.

Écoutez votre âme par votre ressenti, votre intuition.

Parlez de vos choix à des amis éveillés et laissez-les dire ce qu’ils ressentent pour vous mais toujours soyez maîtres de vos choix et soyez le ou la seule à prendre la décision d’action.
Vous êtes venus sur terre pour vivre vos désirs, vos choix, pas ceux des autres, même si les uns interfèrent avec les autres.

Si les deux projets vous portent faites-les les deux… pourquoi se limiter ?

Si vous hésitez toujours, choisissez celui qui est le plus facile à réaliser. Même si ce n’est pas une réussite, vous aurez toujours acquis les bienfaits de l’expérience et au pire, il vous suffira d’arrêter et de faire un revirement vers l’autre choix.

A tout moment, vous avez de multiples choix possibles ! C’est vous le réalisateur de votre vie jamais personne d’autre.

Et pensez qu’il n’y a pas d’échecs, simplement des manières de ne pas réussir par ces voies. C’est l’ouverture à plus de recherches, d’apprentissages, de connaissances ou de façon de pratiquer.

Que le meilleur choix soit !
Joéliah

Image https://fr.123rf.com/profile_09910190
signature

Intentions pour le rétablissement de la santé.

Vous désirez envoyer de bonnes intentions pour qu’une personne ou un animal retrouve une bonne santé ?

Voici quelques formules et une manière de faire. D’abord, soyez en paix et imaginez la personne ou l’animal, en pleine santé ou déjà dans une meilleure forme et ayez foi dans ce résultat. Votre intention et votre niveau vibratoire aideront s’ils sont bien alignés en cohérence parfaite.  Alors, uni à la meilleure partie de vous-même, vous pouvez décréter avec l’intention ferme que cela soit, et vous remerciez.

Formules  :

« Je remercie le pouvoir de parfaite santé de s’activer, s’amplifier et de se manifester dans les corps de X pour la (ou le) guérir le plus rapidement possible, si c’est en accord avec son plan de vie.
Gratitude infinie. »

« Je place cet animal, (ou son nom) dans la meilleure énergie de guérison et de santé possible, et je commande à la vie d’effectuer tous les ajustements possibles nécessaires. Merci infiniment pour sa guérison ».

« Gratitude infinie pour la guérison de cet animal, (ou de … »

Pour soi, exemple :

« Par droit divin, je décrète la libération de tout ce qui bloque ma santé. Je me réjouis de cette santé parfaite qui se manifeste dès maintenant dans toutes mes cellules.  Je commande à ma divine Présence, d’installer sa puissance de paix et de sérénité. Merci de me permettre de manifester le meilleur de moi-même au service de la vie »

Vous pouvez aussi envoyer de l’énergie et vous pouvez, si vous connaissez la pratique des Rayons sacrés, envoyer un flot vert, puis une douche de lumière violette qui rayonne dans toutes les cellules et transforme tout en parfaite expression de la vie.

Et surtout libérez les croyances et blocages qui peuvent entrainer ces maux ou  ces expériences dans votre  vie.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image https://fr.123rf.com/profile_zhyk1988
signature

LES VIES ANTÉRIEURES : la Réincarnation Évolutive

Le chiffre 18 de l’année 2018 révèle ses effets sous les réflecteurs des vies passées/antérieures

 LES VIES ANTÉRIEURES : la Réincarnation Évolutive

En partant de la loi de cause à effet comme justice divine, la réincarnation vient favoriser les leçons et les enseignements appris dans une autre vie afin de les appliquer avec une conscience plus élargie et une compréhension plus éclairée et cela, dans cette vie-ci. Les expériences du passé ou des vies antérieures refont surface et sont souvent appelées par l’âme pour servir de tremplin à notre évolution afin que nous ne répétions plus les mêmes scénarios, suivis des mêmes résultats. L’âme veut se « trans-former», c’est-à-dire changer la forme de ses vieilles croyances (la cause) et passer à de nouvelles actions (les effets).

L’INCONSCIENT : la partie «ombre»

«Tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime».

Cette partie de nous, appelée ombre, est comme la face cachée de la lune; elle emmagasine les refoulements et les répressions de toute sorte. Tous ces mouvements intérieurs croissent à notre insu, créent des formes fantômes, des peurs, des doutes, des angoisses, des conflits et s’inscrivent profondément dans les lignes ombrageuses de notre inconscient. Leur origine est cachée si loin dans les replis de nos âmes; le conscient n’en sait trop rien jusqu’à ce que le corps libère et réveille des comportements inattendus, des réactions violentes, des émotions irraisonnées, des maladies somatiques, des souffrances inexplicables au premier abord, mais qui révéleront plus tard toute leur raison d’être parce qu’elles auront finalement collaboré avec la conscience.

LE CONSCIENT : la partie «lumière»

 «L’Ombre fut tellement aimée qu’elle est devenue Clarté» a écrit Marie

Elia.

Lorsque l’ombre accumule trop de lourdeur, l’âme demande à la conscience, sa partie lumière, de la faire réagir afin de la libérer de tout ce qu’elle porte. La lumière se manifeste alors par des événements chocs parfois ou par des expériences difficiles pour faire prendre conscience des enseignements. Au fil de son évolution, l’âme commence à comprendre qu’elle n’a plus besoin de grands chocs pour guérir ses blessures; elle désire se libérer dans la conscience et s’exprimer à mesure qu’arrivent les événements pour y comprendre le sens, le plan de l’âme. C’est le chemin le plus court pour arriver à sa Lumière… à sa Demeure Éternelle… à sa Source. C’est ainsi que la conscience participe à son évolution en collaborant avec les jeux d’ombre des karmas que l’âme appelle dans le but d’atteindre sa Lumière

L’ÉTOILE DE DAVID : la Supra Conscience

 «Une pierre philosophale de transformation et de transmutation».

La supra conscience est le «moi divin» qui vient unifier la lumière et l’ombre au centre de l’Étoile afin que l’âme fusionne avec sa divinité. Pour ce faire, elle doit prendre conscience de sa partie «ombre » et de sa partie «lumière». Ce symbole de l’Étoile est souvent interprété comme un principe unificateur entre la matière (l’ombre) et l’esprit (la lumière). De cette unification se manifeste la supra conscience qui transforme le plomb en or (la Lumière dorée de notre moi divin).

LES DONS PSYCHIQUES : L’Éveil de la conscience

La clairvoyance (la vision intérieure), la clairaudience (l’écoute intérieure), le clairsentience (le senti), la canalisation (communication consciente avec les êtres de lumière ou autres), la médiumnité (transe communication avec les êtres de lumière ou autres), la guérison ou l’harmonisation (transmission des énergies), l’intuition (perceptions sensorielles, arts, créativité ou autres inspirations).

Belle exploration intérieure je vous souhaite, sous les reflets libérateurs de Dame La Lune qui rougira davantage à sa pleine expansion du 31 janvier.

Murielle Robert, auteure de 3 livres sur le tarot et le tout dernier en Numérologie sacrée.

Pour tout autre information  sur le tarot des vies antérieures: www.muriellerobert.com

Image: https://fr.123rf.com/profile_chris84
signature

La conspiration spirituelle silencieuse.

« Nous savons que, calmement et humblement, nous avons la puissance de tous les océans réunis »
*****************************************************
« À la surface du monde en ce moment, il y a des guerres, de la violence, et l’avenir paraît sombre.
Mais calmement et sans bruit, au même moment, quelque chose d’autre se produit sous la surface.
Une révolution intérieure est en cours et certaines personnes sont appelées à rayonner une plus grande lumière.

C’est une révolution silencieuse, de l’intérieur vers l’extérieur, du bas vers le haut.
Il s’agit d’une opération clandestine mondiale, d’une conspiration spirituelle.
Nous avons des cellules dormantes dans chaque nation de la planète.

Vous n’allez pas nous voir à la télé, vous ne lirez rien à notre sujet dans les journaux, vous n’allez pas entendre parler de nous à la radio.
Nous ne cherchons nullement la gloire.
Nous ne portons aucun uniforme.

Nous sommes de toutes les formes, de toutes les tailles, de toutes les couleurs et de tous les styles imaginables.

La plupart d’entre nous travaillons dans l’anonymat.
Nous œuvrons discrètement derrière la scène, dans chaque pays et culture du monde, dans les villes, grandes et petites, dans les montagnes et les vallées, les fermes et les villages, les tribus et les îles lointaines.
Vous pourriez nous croiser dans la rue sans même nous remarquer.

Nous agissons incognito, nous demeurons en coulisses.

Nous ne nous préoccupons pas de savoir à qui le mérite reviendra, mais simplement que le travail soit fait.

Parfois, nous nous remarquons mutuellement dans la rue, nous nous faisons discrètement signe et puis nous continuons notre chemin, de sorte que personne ne nous remarque.
Durant la journée, beaucoup de nous prétendent avoir un emploi normal, mais derrière la façade, c’est durant la nuit que le véritable travail a lieu.

Certains nous appellent l’Armée consciente.
Nous créons lentement un nouveau monde grâce au pouvoir de nos esprits et de nos cœurs.
Nous suivons avec passion et joie les ordres nous venant de l’Agence de renseignements spirituelle.

Nous lançons de douces et secrètes bombes d’amour lorsque personne ne nous regarde : des poèmes, des accolades, de la musique, des photos, des films, des mots gentils, des sourires, des méditations et des prières, de la danse, de l’activisme social, des sites web, des blogues, et des gestes de bonté spontanés.

Nous nous exprimons chacun à notre façon grâce à nos talents et nos dons uniques.
« Sois le changement que tu veux voir dans le monde », telle est la devise qui nous comble le cœur.
Nous savons que c’est le seul moyen de réaliser une véritable transformation.

Nous savons que, calmement et humblement, nous avons la puissance de tous les océans réunis.

Notre travail est lent et méticuleux, comme pour la formation des montagnes.

Cela ne se voit pas à première vue, et pourtant de cette manière des plaques tectoniques entières se déplaceront au cours des siècles à venir.

L’Amour est la nouvelle religion du 21e siècle.
Il n’est pas nécessaire d’être très instruit ou avoir des connaissances exceptionnelles pour le comprendre.
Cela émane de l’intelligence du cœur, faisant partie intégrante de l’éternelle pulsion d’évolution animant tous les êtres humains.

Sois le changement que tu veux voir dans le monde.
Personne d’autre ne peut le faire à ta place.

Nous recrutons maintenant.
Peut-être vas-tu te joindre à nous, ou peut-être l’as-tu déjà fait.
Tous sont les bienvenus.
La porte est grande ouverte. »

Brian Piergrossi

Image : https://fr.123rf.com/profile_ulkas
signature

Les rythmes invocatoires pour créer.

Lorsque vous exprimez une intention volontaire, vous éveillez une forme-pensée, c’est à dire une image virtuelle énergétique.

Ensuite, chaque fois que vous alimentez cette pensée, vous nourrissez cette forme.
Si vous le faites dans un rythme invocatoire, répétitif  avec une discipline régulière, vous alimentez cette intention et remplissez cet égrégore de forme qui se manifeste par la suite dans la matière.

Cependant, ne confondez pas le rythme invocatoire conscient avec des répétitions incessantes de pensées ou phrases qui ne sont pas supportées vibratoirement.

Votre émission d’intention doit être consciente, c’est à dire que vous pensez à ce que vous pensez, et que vous écoutez ce que vous exprimez.
Elle doit être de courte durée.

Également, n’entretenez pas de croyances destructives d’impuissance, de non-droit, ou autre émotion dévalorissante perturbatrice qui anéantirait vos efforts.

Lorsque vous désirez quelque chose, enracinez-vous, soufflez pour libérer vos pensées perturbatrice, pensez à quelque chose d’élevant ou écoutez une musique qui élève, montez votre taux vibratoire, montez vos pensées dans votre intelligence supérieure et imaginez, visualisez ce que vous désirez pour lui donner forme.

Affirmez alors votre intention par la  puissance du Verbe aligné, toujours avec amour et foi.

Si vous ne savez pas visualiser, cherchez une représentation imagée qui ressemble à ce que  vous désirez et projetez-vous à l’intérieur, ou demandez le meilleur dans cette création.

Affirmez le résultat en toute simplicité et foi.

Une fois que vous avez élevé votre énergie, que vous avez illuminé votre désir et nourri de votre confiance absolue quant au résultat escompté, remerciez, et soufflez longuement et lentement, pour faire redescendre cette énergie dans votre quotidien.
Restez confiant, cela doit se manifester.

Plus vous mettez d’ardeur dans ce désir et plus il se manifeste rapidement.

Restez patient et ouvert à la meilleure réalisation possible.

Plus vous pratiquez et plus les résultats sont rapides. A force, il vous suffira  de penser à quelque chose pour que cela se manifeste dans la réalité de manière automatique sans que vous ayez a intervenir matériellement.

C’est pourquoi, il vous est demandé de faire attention à vos pensées car plus vous êtes  pratiquant en loi de précipitation, et plus la création se manifeste comme par magie.

Vous attirez sur la fréquence que vous émettez, et donc, pour attirer différemment, vous devez absolument élever votre vibration.

Observez vos pensées et stoppez aussitôt celles qui sont alourdies par vos croyances négatives et expulsez vos émotions de souffrances.

Vérifiez également votre mode de vie et alimentez correctement votre corps avec une nourriture saine et pure. Stoppez les dépendances  qui vous retiennent à la matière.

Marchez au grand-air, faites de l’exercice doux, apaisez-vous et le meilleur se manifestera.

Vous attirez tout ce qui se manifeste dans votre vie et vous avez la possibilité de la transformer complètement.

Aimez-vous d’abord et aimez tout ce qui est vivant. Autorisez-vous ce changement intérieur important qui peut vous propulser dans un monde de paix, de joie, de santé et de grandeur.

Vous êtes toujours et entièrement aimés par la Vie, car vous êtes sa
représentation.
Réveillez  le divin en vous et réjouissez-vous de vivre.
Bénissez qui vous êtes et ce que vous faites et ce que vous avez.

L’amour et la bénédiction  élèvent toujours vos vibrations.

Soyez en paix

Extrait d’enseignement reçu de Maître Saint-Germain par Joéliah

Https://quelemeilleursoit.com

Merci de laisser  le texte entier y compris la source et le lien du site actif, si vous diffusez.

Issu de l’infolettre du 22 janvier – vous pouvez vous inscrire depuis ce site, pour les recevoir directement chez vous.

Image : https://fr.123rf.com/profile_fkdkondmi
signature

Communiquer silencieusement avec un animal.

La communication silencieuse avec un animal, peut passer par notre regard qui devient alors la prolongation de notre âme et de notre cœur.

Juste observer l’autre, en émettant simplement de bonnes pensées de bienveillance et de sympathie.
Sans rien attendre en retour, sans se poser de question du genre ‘est-ce qu’il me comprend ?’, ‘Est-ce que je  fais bien ? »…

Communiquer silencieusement permet de faire passer de nombreux messages du genre :

Je t’aime, j’ai envie que tu te sentes bien, j’apprécie ta présence, je suis là pour toi, je te souhaite le meilleur…

Je te trouve belle ou beau, merci la vie de créer de si beaux animaux…

Ou encore : je suis désolé(e) pour ce que tu vis, je compatis, je souhaite que tu sois vite libéré ou guéri, ou ce que vous désirez.

Cela  permet encore d’exprimer à l’autre : je suis un être vivant comme toi et j’apprécie ta compagnie tel que tu es.

Par cette forme de communication, vous pouvez honorer un animal, lui donner du courage, alléger sa souffrance, le stimuler ou le remercier.

Pas besoin de geste particulier, le silence est plein de toutes vos attentions.

Soyez certain que l’animal est très sensible au regard et à la réception des ondes. Pas besoin forcément d’être dans un état particulier pour qu’il comprenne notre intention.

Ils ont des dons que nous ne possédons pas et perçoivent souvent extraordinairement qui nous sommes.

Les humains ont tellement a apprendre d’eux et sur eux…  et surtout a changer leur manière de faire envers eux.

L’ascension vibratoire permet de le comprendre, et le respect total est la première vertu à développer envers eux, ce qui induit de stopper autant faire que ce peut, notre implication dans leur souffrance.

Être conscient de notre impact auprès des animaux est un gage d’éveil de conscience. Le reste suit…

Que le meilleur soit !

Joéliah

Photo personnelle.

signature

Le temps passé pour s’améliorer est toujours bénéfique

Notre vie réelle ne commence pas à notre naissance, ni ne s’achève à notre mort.
L’incarnation physique oui.
La première cellule est informée par notre esprit avec les gènes de nos parents et notre potentiel (propre ADN) et se multiplie jusqu’à former un bébé, qui une fois sorti de la matrice maternelle, va continuer son évolution sur Terre.
Toutes les informations reçues par émotions, paroles  et sons, formatent les différents corps de pensées, d’énergie et de physique.

C’est pourquoi, même des vrais jumeaux sont différents dans l’ADN sattelite appelé parfois poubelle,  qui n’est pas traduit en protéines et qui renferme toute notre réalité.

Passer du temps à s’améliorer, à transformer des défauts en qualités, à aider, à échanger positivement, à laisser une empreinte positive dans notre monde, transforme profondément cet ADN.

Lorsque l’on libère notre corps, notre âme est enrichie ou appauvrie selon nos  comportements humains.

Plus nous sommes reliés et élevant, et plus nous nous sommes enrichis. Notre vraie richesse est à l’intérieur.

Chaque qualité est comme un lingot d’or de lumière dans notre ADN.

Beaucoup d’humains ont oublié cet aspect important de leur vie et l’incarnation est un choix pour venir palper la matière,
ressentir les sentiments, partager, s’entraider, se faire et faire du bien, jouer, vivre pour  le meilleur…

Tout ce que l’on fait au plus petit d’entre nous, nous revient multiplié,  peut-être pas immédiatement.

Il n’est jamais perdu !

Prendre du temps pour s’élever est toujours profitable, pour notre éternité.

Que le meilleur soit.

Joéliah

Image :https://fr.123rf.com/profile_tolokonov

Pour vous aider à manifester votre meilleur :

signature

Ouvrir son cadre pour laisser respirer le bonheur.

Nous avons tous un cadre bien limité dans lequel nous nous sentons en sécurité.
Sa superficie est plus ou moins étendue. C’est notre zone de confort.

Toutes nos croyances de jugement – ceci est bien ou mal, celui-ci est bien ou mal, cette idée est bonne ou mauvaise, telle couleur de peau est acceptable et pas telle autre, tel milieu est bon et tel autre pourri… – et aussi nos croyances d’autorisations et de droits : « je peux faire ceci ou je ne peux faire cela » , « je n’ai pas le droit de… » « il n’a pas le droit de », « c’est interdit par la croyance que m’a donné mon père ou ma mère, ou mon professeur » ou autre…
Tout ceci forme les limitations de notre cadre.

Dans cette zone de confort, existe aussi tout ce que l’on aime et à quoi on se raccroche et que l’on croit indispensable à notre vie.

A partir de ce moment-là, tout ce qui est hors de nos normes est considéré mauvais, inquiétant ou même dangereux.
De même si nous sortons de notre cadre, nous allons tout faire rapidement pour y rentrer à nouveau et nous sentir rassuré… quitte à se culpabiliser de n’avoir pas réussi.

Ce processus créée une réaction chimique intérieure de bien-être et semble faire beaucoup de bien… elle agit en fait comme une drogue.
Et toute la vie, on s’arrange pour sortir du cadre et y rentrer, pour être rassuré ensuite.

15779077_sS’il n’y a pas d’être ou de produit ‘rassurant’, alors nous devons nous rassurer nous-mêmes !
Et qu’est-ce qui arrive alors pour créer chimiquement cette hormone de bien-être ? Chocolat et sucreries, alcool, tabac, drogue, médicaments, contact sexuel intense…
Et plus le désir de bien-être est fort et plus la demande s’amplifie.

Comment se sortir de cette impasse alors ?

En laissant le cadre ouvert pour laisser respirer le bonheur.
En libérant ses jugements de valeur, en se permettant d’oser simplement être ce que l’on a envie d’être en tout respect des autres.
En s’aimant et en aimant la vie de manière inconditionnelle.
En acceptant tous les autres comme des émanations divines.
Et surtout en créant sa vie librement et en affirmant sa joie en permanence.

Affirmez par exemple, chaque jour avec la vibration adéquate, pendant quelques minutes matin et soir : « je suis de plus en plus heureux, je suis en meilleure forme régulièrement, tout me réussit de plus en plus facilement » ou ce qui vous semble bon pour vous.
Maintenez cette idée dans votre esprit et cette hormone se créera naturellement !

Le bonheur est à l’intérieur, sans besoin d’apport extérieur pour le créer.

Avant de dire, que ça ne peut pas être aussi simple que ça… essayez, pendant 1 mois et vous verrez le résultat.

Ne dites pas au bout d’un ou deux jours, ‘ça ne marche pas’, car c’est en imprimant une nouvelle réalité dans votre cerveau, que vous donnez de nouvelles informations réelles.

Et surtout, n’effacez pas vos dires dans la journée par des réflexions du genre : « je n’ai pas de chance, tout va mal »… ou autre !
Créez régulièrement, aimez, vivez, aidez, continuez et constatez !

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_ylivdesign
signature

La puissance de la persévérance.

La persévérance est-elle une de vos qualités ? Lorsque j’ai reçu la connaissance des 7 Rayons sacrés, en 2002, directement par syntonie (ajustement de fréquences d’ondes) avec les maitres du monde invisible à nos yeux, et pourtant bien réels, ils m’ont demandé de les comprendre, pratiquer, intégrer et enseigner.
Ce que j’ai fait depuis ce temps avec grand plaisir. J’ai écris et publié la quadrilogie qui a toujours un grand succès.

Régulièrement, j’entendais extérieurement d’autres personnes me parler des autres rayons, et je voulais en savoir plus et intérieurement, j’entendais, « reste axée sur ces 7 rayons, ils sont essentiels à créer un fondement solide ».

J’ai obéi, et appliqué les vertus, jour après jour.
Développé plus de confiance, de force et de foi, de volition et de persévérance.

J’ai nettoyé les pensées restrictives non réelles axées sur les croyances infondées de peurs et de dévalorisation, développé plus de tolérance, de paix, de respect, de droiture, de joie, de prospérité… le tout dans la liberté d’être qui je suis réellement, à l’intérieur et faire vivre le bonheur.

Et ma vie a changé, elle s’est améliorée grandement et me procure des joies réelles et tangibles tous les jours.

J’observe les personnes qui ont fait plein d’autres choix et ont survolés le travail puissant d’intégration des rayons.
Certaines ont évolué un peu, d’autres sont au même point depuis des années, d’autres ont tout laissé tombé ou se sont éparpillées dans de multiples autres voies.

Quelle que soit la voie choisie, le fait de répéter tous les jours le même travail, permet d’en devenir maître.

Pensez à ce chercheur d’eau, qui creusait par ci, par là, des trous de quelques mètres et ne trouvait rien… 25 trous de 3 mètres et toujours rien… 75 mètres de creusé pour rien…
Juste à côté, un homme creusa un seul trou sur 15 mètres et trouva de l’eau !

Beaucoup de personnes creusent et arrêtent à la première fatigue, se désespèrent puis reprennent un peu d’espoir et tentent ailleurs… mais ceci les dispersent et elles n’avancent pas tout en perdant beaucoup d’énergie.

Quel que soit votre choix, faites qu’il vous porte, que ce soit agréable pour vous, et persévérez, allez au bout de vos rêves et vivez les !

La victoire est parfois à un mètre plus loin, un mètre plus en profondeur, un mètre plus en hauteur… ou 1 centimètre… 1 jour, 1 minute…

Et quand le résultat arrive, tout devient facile pour soi, et pour ceux qui nous entourent… c’est un bienfait pour la vie.

13 ans après j’ai reçu la connaissance des 6 autres rayons… 13 rayons ! Hasard ?
C’est vraiment un cadeau magnifique pour développer son état de bien-être.

Que la persévérance soit !

Joéliah©

Image : https://fr.123rf.com/profile_redxiii

 

Enregistrer

Enregistrer

signature