Nicola Ciccone, un chanteur engagé qui suit sa voie…

Bravo à Nicola Ciccone, québecois, qui nous offre cette chanson consciente. Boycotté par les radios pour son parler franc, il a une manière bien à lui d’exprimer la voix de son âme. Ses autres chansons sont toutes aussi poétiques.
Je viens de le découvrir et de commander son dernier album…  coup de cœur du moment présent.
Son site : http://www.nicolaciccone.com/

Je veux pas mourir avant d’être mort,
j’ai trop a faire, j’ai trop a voir.
Une vie ces court pour faire le tour de chaque humain,de chaque amour.
Précieuse comme l’or et chaque seconde, quand on rêve de changer le monde.
Mes rêves s’étendre tous comme la mer a perte de vue et sans frontière.

Je veux pas mourir avant d’être mort, d’avoir un coeur qu’après 5 heures, comme tous ces petits hommes en costumes qui n’ont que l’argent qui les allumes.
Qui prennent le train a chaque matin en maudissant leurs quotidiens pis qui ont donc hâte qu’arrive le soir pour revenir a leurs point de départ.

Je veux vivre longtemps après ma mort, qu’on chante mes mots et mes accords, qu’on me voit renaitre dans mes enfants, que ma vie soit ma plus belle chanson.

Je veux pas mourir avant d’être mort, je veux pas être vieux a 40 ans, de 9 a 5 la même routine, la petite vie plate la grosse maison, je veux pas une prime d’assurance vie pour me rappeler que je suis vivant, j’veux rester jeune, j’veux des defis, je serai vieux quand j’aurai mes 100 ans.

Je veux pas mourir avant d’être mort, tout comme ma mère la fait pour moi.
Au fond j’admire tous ces efforts, j’sais bien qu’elle a pas eu le choix, elle c’est sacrifiée sans égard, ôur que j’ai ce qu’elle n’a pas pu avoir.
Elle a subit jusqu’à la foudre, pour la racheter j’va vivre en double.

Je veux vivre longtemps après ma mort, qu’on chante mes mots et mes accords, qu’on me voit renaitre dans mes enfants, que ma vie soit ma plus belle chanson.

Je veux pas mourir avant d’etre mort, a part si je meurs contre ton corps, bien sur ce serait pas une vrai mort car mon désir vivrait encore et même enfouis 6 pieds sous terre, mon âme retrouverai ta lumière.
Y aura jamais assez de poème pour te dire a quel point Je T’aime.

Je veux vivre longtemps après ma mort, qu’on chante mes mots et mes accords, qu’on me voit renaitre dans mes enfants, que ma vie soit ma plus belle chanson.

Je veux pas mourir…

signature

Spiritualistes de l’extrême ou juste authentiques, une grande différence.

Suis-je spiritualiste de l’extrême ou juste spirituelle par évidence ? Si j’écris cet article différent de l’habitude, c’est pour éclairer certaines personnes qui sont perdues, et confondent l’attitude de spiritualistes de l’extrême et des personnes sincères spirituelles. Celles qui vivent juste en accord avec leur esprit supérieur et leur conscience d’être.
Il n’y a aucune volonté de ma part de détruire quelconque personne, juste d’ouvrir la conscience à un état de fait qui est de plus en plus actif et de vous permettre de réfléchir sur ce que vous vivez et peut vous perturber, afin d’ajuster si besoin.

Depuis plus de 25 ans que j’œuvre dans ce domaine, j’en ai rencontré, je suis tombée dans certains pièges et, ouf, en suis sortie grandie. Et quand on mesure 1.50m ça compte, un maitre et demie, c’est important. C’est d’ailleurs comme ça que je disais aux personnes qui voulaient m’appeler ‘Maitre’ : je ne suis déjà pas bien  grande, n’en ôtez pas un bout ! L’humour étant l’un des cadeaux de la sagesse.

Active depuis 1992, j’ai compris pourquoi, malgré beaucoup de travail intérieur, ma vie n’était pas un long fleuve tranquille.

Il y avait les personnes qui cherchaient à me détruire ou bloquer mes activités et celles qui me sommaient par lettre recommandée d’arrêter d’écrire sous peine de mort.
Tous les envois d’énergie d’envie, de jalousie ou de ‘mauvais sort’, sans compter, à l’opposé, ceux qui, sans me demander mon avis (ils ont demandé à mon âme qui apparemment a dit oui) ont ‘travaillé’ pour me nettoyer et me transformer parce que « leur maitre » leur avait dit de le faire.

J’ai eu vraiment de quoi être déstabilisée et pourtant, ce qui m’a toujours tenu est ma connexion avec ma vraie nature, ma Présence.
Le fait d’agir selon une éthique intègre et de mettre les qualités divines en action m’a aidé à avancer et surtout le fait d’aimer la vie et d’aimer aider à l’élévation.

Et, en tant que consciente depuis ma naissance, j’observe et je rectifie régulièrement pour cheminer avec droiture.

Ceci m’a permis de Comprendre les erreurs d’un spiritualiste de l’extrême.

Alors que l’humilité, la simplicité, la joie de vivre, l’entraide, la compassion, le respect, la tolérance, la sagesse et autres qualités devraient être actionnées naturellement, spontanément, certains ‘éveillés’ en sont totalement le contraire.
Imbus, arrogants, égotiques et sélectifs, ils rabaissent les pauvres humains déchus, séparés de leur essence vitale.
Ils se positionnent sur un piédestal de lumière de savoir sans se rendre compte qu’ils font de l’ombre aux autres.
Ils évitent de côtoyer certaines personnes indignes d’eux qui se contentent de vivre dans de basses vibrations… qui pourraient les polluer, ou plutôt,les vampiriser.

Certains croient que les extra-terrestres-extras vont venir les sauver avant la fin du monde proche et donc, attendent dans un endroit aux vibrations élevées l’ascension des purs dont ils font partie.
Si possible sans travailler en subsistant avec les maigres allocations de l’État qu’ils critiquent, pendant que des riches patrons s’engraissent sur le dos de pauvres ouvriers.
Ils se protègent, en attendant, avec de multiples pierres spéciales, pentacles ou autres gris-gris, (ah non, pardon, là ce sont les sorciers impurs qui font ça). A la pleine lune, ils vont méditer dehors en écartant les bras pour signifier aux soucoupes volantes leurs présences. Mont Bugarach ou autre montagne sacrée bienvenue alors.

Certains pensent que sur leur planète d’origine, c’est vraiment plus élevé que sur la Terre (j’y crois aussi, mdr).
Et donc, évitent de s’incarner totalement et ‘flyent’, prennent des drogues pour se souvenir du paradis perdu et méditent des heures en oubliant la vie matérielle.

Au contraire, certains mangent gloutonnement pour s’alourdir, puisque, de toute façon ce corps et la nourriture sont des ennemis à combattre tout comme les autres humains. Pas de souci, ils les vomissent après… pardon, ils retournent le contenu à la terre ce qu’elle leur a offert si gentiment.

Autres faits des spiritualistes de l’extrême :

Ils se protègent avant d’aller se mêler aux pauvres humains dans les magasins et se nettoient vite une fois rentrés. Ils retirent tous les codes barres des manipulateurs du nouvel ordre mondial qui ne pensent qu’au pouvoir et à la destruction de tous les  humains et à l’esclavagisme. Vous savez, tous des pédophiles pervers qui mangent les cœurs des petits enfants lors de réunions sataniques. Et si vous dites le contraire, ils vous prouvent qu’ils y ont assisté ou l’ont lu dans de vrais livres ou reportages de personnes qui y ont assisté avec horreur…

Ils ne se mettent jamais en colère parce qu’ils n’en ont pas et sont Zen en toutes circonstances, enfin, dans le déni total de leurs émotions.

La sexualité ne peut exister que si elle est tantrique et sublimée et l’eau ne peut être bue que si elle est alchimisée en bouteille bleu de préférence.
Ils font partie de l’élite angélique voire sont carrément des archanges incarnés et il s’habillent toujours en blanc ou violet et surtout jamais de rouge impur ou de noir…
Eux seuls sont purs et sans Ego parce qu’ils l’ont mesuré et ils en ont moins que Jésus ou Bouddha, mesure à l’appui.

Par contre, vous qui travaillez sur vous à vous libérer, à aider, à partager, à donner voire à vendre des produits qui peuvent aider, mais qui avez la malchance de ne pas être né indigo ou de faire partie d’une confrérie, avez un Ego surdimensionné pire êtes un représentant de Satan… (j’ai eu aussi cette accusation : classée de reptilienne parce que, j’avais eu le malheur de vendre des autocollants qui élevaient la vibration et comme je faisais du commerce, j’étais déchue instantanément).

Une autre fois, une personne a commenté un article en disant que je devais boire du ‘destop’ pour me nettoyer de l’intérieur. Une autre,  signant Opus Dei, m’a envoyé brûler dans les flammes de l’enfer pour l’éternité.

Aujourd’hui, c’est plus calme et différent, je suis classée gentiment comme vétérane par de jeunes indigos végans.
Juste à écarter parce que j’ai connu et/ou nourri la période nouille-âge, celle où rien n’était clair et où tout était à créer.
A une époque où peu étaient contactés pour diffuser des messages de travail sur soi.
Ceux qui ont permis justement de faire le tri pour les jeunes nouveaux sauveurs de l’humanité car c’est en modifiant chaque chose que l’avancée de chacun nourrit un champ de connaissances partagé par tous. Sans les uns, les autres ne sont pas.

Et ça continue..

Les spiritualistes de l’extrême sont les sauveurs du monde qui, sans eux, est voué à la destruction. Le Nouveau Monde ne peut se faire qu’avec eux. Basta les gens ‘normaux’ même ceux qui œuvrent dans la diversité biologique, dans l’entraide humanitaire ou dans les millions d’associations.

Un jour un témoin de Jéhovah m’a dit que Mère Térésa ou l’Abbé Pierre ne pouvaient pas être ‘sauvés’ parce qu’ils n’étaient pas baptisés à leur église…

Un autre point de certains thérapeutes : ‘leur seule présence suffit à guérir’…  et pourtant ils rendent malades les gens qui les entourent, en les trompant, en vivant dans un monde imaginaire ou autre élucubration dite spirituelle invivable pour leur entourage. Le prosélytisme aussi est très présent :  ‘tu devrais faire çi, suivre ça, jeûner, te lever à 3h du matin pour prier, ‘me’ suivre…

Ils évitent les lieux impurs et les personnes qu’ils jugent trop basses à fréquenter.

Certain(e)s vous initient à distance et vous permettent de le faire aussitôt, moyennant juste quelques minutes de relaxation, la lecture d’un livret et de payer la somme demandée. Et comme certains initient à une centaine de pouvoirs différents, ils ont trouvé le truc… ils délèguent aux guides de le faire pour eux et s’occupent juste de gérer l’argent et d’envoyer les documents.
Certains ne veut pas dire tous… aussi renseignez-vous à  la bonne source.

Je ne fabule pas, j’ai rencontré des centaines de personnes et je pourrai en écrire un livre entier. J’en ai connu et rencontré d’étonnant, des drôles et sympas, des bien gentils qui ne feraient pas de mal à une mouche sacrée.
D’autres tellement dangereux qui vivent dans le déni total de leur perversité.

D’autres perdus par les dizaines de stages qu’ils ont suivi et qui, parfois, disent le contraire de celui d’avant, sans comprendre les subtilités de la multi-dimensionnalité.

La spiritualité simple et authentique, c’est vraiment autre chose.

La spiritualité authentique est une union sincère et naturelle avec le meilleur en soi. Un accord entre tous les corps y compris le physique et le spirituel.

Elle induit un profond amour de la vie dans tous ses aspects et reconnait le divin quantique en tout.
Que même une pierre est créée de particules vibrantes et que tout ce qui existe est issu du champ quantique.
Elle permet une communication libre et sincère avec toute personne ou animal et libère des peurs et des jugements.

Elle est conscience incarnée et donc consciente des conséquences de ses pensées et de ses actions.

Une personne spirituelle s’enrichit de chaque expérience et se permet d’aller au cœur du problème pour en comprendre les causes afin de libérer les effets. Elle reconnait qu’elle a des blessures et des défauts ainsi que des moments de doutes ou d’impuissance. En plus, elle plonge dans son ombre pour l’éclairer, sans fermer les yeux sur ce qui peut être vil en soi.
Elle connait ses défauts qu’elle tend à remplacer par des qualités pour s’améliorer.

Elle se sait 100% responsable de sa part et laisse les 100% de chacun des autres.

Elle aide chaque fois qu’elle peut dans la mesure de ses moyens tout en se respectant. Elle profite des joies de la vie, danse, chante, va aux concerts ou au cinéma dans la simplicité du moment présent.

Son travail est comme il est… et elle améliore ou change ce qu’elle peut. Alternant moment de paix, d’introspection et de communication avec les autres, elle est vivante et heureuse d’être incarnée pour évoluer.

Observatrice et responsable, elle agit en fonction de son éthique dans n’importe quel domaine. Elle sait que tout est impermanent et donc modifiable lorsque le bon moment est venu.

Elle bénit et remercie, râle et sort ses colères si besoin, pardonne et se pardonne et nettoie son karma en évitant surtout, de ne pas en ajouter. Surtout, elle sait que tout ce qui se modifie dans son ADN agit sur les ADN qui sont en résonance avec elle.

Sachant qu’il y a diverses dimensions, elle sait se repérer pour évoluer. Elle peut entrer en contact avec les autres royaumes et ressent les fréquences vibratoires. Elle communique en restant centrée et attentive.

La nourriture est un cadeau qu’elle gère selon son évolution.
Son corps est le temple béni de son incarnation et elle en prend soin. Le développement de la compassion lui fait faire de nouveaux choix alimentaires.
Consciente, il est normal que ses goûts et choix s’affinent.
Elle expérimente et peut changer ou revenir à ce qui est plus juste tout en acceptant les choix des autres.

Une personne spirituelle normale est un esprit incarné dans un corps, avec un chouette Ego qui lui sert de moteur et qui doit rester juste à sa place pour qu’ensemble, la vie se manifeste dans son meilleur.

Sachant que chacun évolue à son rythme elle sait que l’identité humaine est un rôle dans le théâtre de l’incarnation. Chacun joue selon ses capacités du moment et peut s’améliorer.
Elle apprécie donc certains et moins d’autres, tout en sachant, qu’à l’intérieur de chaque individu, la même force universelle agit et la respecte.

Une personne spirituelle apprécie d’être conseillée tout en usant de discernement. La sagesse est son amie et elle sait dire non quand il le faut si elle sent que c’est juste.

Bref, s’il en peut dans ce laïus, c’est très sympa d’être spirituel à condition d’avoir les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles. De pouvoir communiquer avec des plans différents tout en gardant son discernement pour éviter les tromperies.

C’est élevant pour soi et, si tout est juste, pour les autres car c’est user des plus belles qualités et vertus de la vie.

Une personne spirituelle est une personne comme toutes les autres, juste plus consciente d’être et de pouvoir agir pour évoluer, détachée et ouverte d’esprit. Une personne qui œuvre chaque jour à s’élever et être juste rayonnante.

Que le meilleur soit !

Joéliah/https://quelemeilleursoit.com

Photo réservée au site : https://fr.123rf.com/profile_prkorn
signature

12 ou 13 Rayons sacrés, pourquoi cette différence ?

J’ai reçu les enseignements des 7 Rayons en 2002 que j’ai nommés sacrés dans mon premier livre (avant ils étaient seulement rayons et j’ai même hésité avec rayons bénis).
Il y avait peu d’Internet et j’ai reçu des centaines de messages des maitres du ciel lors de stages que j’ai fait passer sur la toile et dans mes livres.

Pendant 7 ans, j’ai sillonné le monde pour les enseigner et j’attendais avec impatience, les 5 suivants. De nombreuses personnes se sont inspiré de ces enseignements pour se former et rayonner et c’est super.

Mais la suite ne venait pas. Les maitres me soufflaient ‘enseigne les 7 Rayons car le monde à besoin de solides racines pour passer aux complémentaires’. J’ai écouté et attendu, jusqu’à ce que, 13 ans après avoir reçu les premiers, je reçoive l’enseignement extraordinaire, non pas de 5 mais de 6 rayons ! Je ne m’y attendais pas du tout. 13 ans, 13 rayons… !

Et plus je recevais le nouvel enseignement, plus la logique et la merveille de la structure géométrique sacrée qu’ils forment, dite du cube de Métatron devenait évidente. La perfection !

3 axes majeurs pour nous permettre de nous développer en harmonie complètent cet enseignement que j’ai décidé de diffuser dans un livre et surtout dans un programme complet avec connaissance, exercices et accompagnement personnel et qui plait beaucoup.

Une anecdote : un jour, je disais aux maitres que ce n’était pas évident de dire ‘noir-bleuté-étoilé’ pour le 13ème et j’ai reçu le message : appelle-le ‘NOBLE’, initiales des trois mots… n’est-ce pas merveilleux ? La puissance et vérité de cet enseignement est juste magique.

Alors pourquoi 12 dans d’autres enseignements ?

Pendant ce laps de 5 ans, beaucoup de personnes attendaient la suite avec impatience.
Un jour, Ronna Hermann à enseigné 5 rayons galactiques. Ni une, ni deux, ils sont été mis par certains enseignants au bout des 7 sacrés et sont devenus les 12 rayons sacrés.

D’autres personnes ont capté d’autres rayons car il en existe de nombreux dans l’univers.

L’enseignement est bon dès lors qu’il est fait avec conscience et amour. Juste que les 13 sacrés relient Terre et Ciel, les 5 galactiques relient au cosmos donc ils ont un rôle différent et complémentaire.

Les uns sont pour développer les qualités chez les humains et les aider à s’élever au quotidien pour relier Terre et Ciel, conscience et responsabilité d’être ( les 13 rayons sacrés). Ils enracinent et ouvrent le cœur et la conscience dans l’humanité et au niveau de la nature et du Royaume. Ils sont plus cosmo-telluriques

Les 5 galactiques permettent de retrouver la conscience de l’état cosmique et d’évoluer sur des plans de conscience supérieure. Ils sont cosmiques. Les deux enseignements sont corrects.

Certaines personnes se sentent perdues de cette différence.

Si vous faites bien cette différence, vous pouvez tout à fait cumuler les différentes connaissances. Ce qui vous donnera plus de possibilités de vous connaitre et d’évoluer.

Tout est rassemblé dans le UN. Tout est issu du tout, et les Rayons sacrés et galactiques ne sont qu’une infime partie de la connaissance illimitée des secrets et cadeaux de l’univers.

Nul ne possède le savoir entier sauf le champ quantique, le Créateur de toutes choses qui ajoute à sa création à tout moment.

Nous sommes éternels alors, nous avons le temps d’expérimenter tellement de différences… sachons juste garder l’amour et le respect de tout ce qui est.

Que le meilleur soit !

Joéliah

signature

Kenton Lee, un inventeur au grand coeur qui aide a chausser des milliers d’enfants.

Génial ! Quand l’intelligence du coeur et celle du cerveau se mélangent pour aider, le résultat est souvent magique.

Kenton Lee à eu une idée de (son) génie, il a inventé une chaussure qui s’ajuste et qui grandit de 5 tailles et peut ainsi se porter pendant 5 ans.
Spéciale pour les pays pauvres où il est connu que plus de 300 millions d’enfants n’ont pas de chaussures, ou parfois des chaussures très usées ou pas à la bonne taille.

Ceci créé de nombreuses maladies et déformations.

Ces chaussures sont tout simplement magiques et salvatrices !

Le problème avec les dons de chaussures ordinaires, c’est qu’elles ne durent pas longtemps,ce que solutionne nouvelles chaussures.

Si cette merveilleuse idée vous plait et désirez contribuer à chausser un enfant ou plusieurs pendant plusieurs années, vous pouvez aider ici :

https://theshoethatgrows.org/  (cliquez sur donate)

signature

Une intention change une vibration

Il y a quelques années, lors d’un stage, nous avons mesuré le taux de rayonnement de différentes eaux. Eau du robinet, eau de Lourdes, eau bénie par les Mayas, eau de différentes sources sacrées du monde et eau bleue Ho-Hoponopono. Même l’eau de la piscine qui avait reçu plein d’amour, et constaté de grandes différences de vibrations. (Le soir même où l’ange de la piscine se manifestait)
L’eau de la piscine vibrait plus haut que celle de Lourdes et celle du robinet le moins.

Le fait de donner une intention positive ou même de mettre un symbole sur la bouteille, change considérablement son impact sur le liquide contenu, et donc sur nous.
Des pensées négatives l’abaissent.
L’eau est vivante et rayonne en conséquence.

Alors pensez à noter sur vos bouteilles le mot amour ou lumière, ou santé, ou paix… c’est gratuit et ça peut rapporter gros (en fréquence) !

La vibration de l’eau vient informer vos cellules.

C’est fabuleux de pouvoir constater de visu, grâce à une antenne, combien le pouvoir d’un mot ou simplement intention de bénédiction fonctionne !

Alors pensez aussi à bénir (émettre du bien) dans votre vie, votre repas, votre maison, votre voiture, votre famille, vos amis, vos animaux, vos plantes, la Terre… et tout ce que vous voulez, car vous vous permettez ainsi de rayonner encore plus.

Que le meilleur soit !

Joéliah

signature

Être en paix avec l’argent, quel soulagement !

Parmi les difficultés des personnes en développement personnel et spirituel, la relation à l’argent tient une grande place.
Prier pour avoir et en même temps refus de recevoir par peur de ne pas être ‘bon’ ou par ‘non  mérite’…

Les croyances limitatives, l’éducation reçue dans l’enfance pleine de peurs de manque, de non droits, de difficultés à avoir ou parfois de trop d’attachement à l’argent, font que beaucoup sont en réaction avec cette énergie.

Si vous avez entendu régulièrement des phrases de ce genre : Il faut travailler dur pour gagner sa vie ou l’argent ne pousse pas sur les arbres ou encore, nous ne faisons pas partie des gens aisés.
Ou bien, il vaut mieux être pauvre et heureux dans son coin, comme ça on ne vient pas nous en demander.
Parfois : l’argent ne fait pas le bonheur, il fuit plus vite que l’eau ou on a tellement connu le manque pendant la guerre, fait attention à ce que tu dépenses.
Les  riches sont malhonnêtes et prétentieux, ils n’iront pas au paradis…

Des ‘Combien ça coute ? C’est cher !’ Empêchent l’autorisation d’avoir plus.

D’un autre côté, certaines personnes issues de familles  aisées, n’ont jamais connu la tendresse de leurs parents qui étaient toujours en train de vouloir manifester plus de richesses et parader. Ils comblaient leurs besoins d’affection par des objets ou des voyages et l’argent est devenu l’ennemi de l’amour familial.

La relation à l’argent est le centre de nombreux maux restrictifs de joie de vivre parce qu’il y a une profonde incompréhension entre le fait de d’avoir, et l’attitude manifestée à partir de cet avoir.

Avec 1 million d’euros qui tomberait du ciel par magie, certains vont développer de l’avidité, prendre pouvoir sur les autres, devenir arrogants ou au contraire développer de la générosité, s’offrir du bien-être et exprimer de la gratitude.

Ce n’est pas l’argent qui est généreux ou avide… ce sont les attitudes de chacun.

Et il y a tellement à dire… ce qui est certain, c’est que lorsque la paix existe avec cette énergie, ça fait du bien !

Comme le plaisir de se donner le droit de recevoir de manière saine, plaisir de manifester son meilleur sans se soucier de la fin du mois, plaisir de pouvoir acheter librement sans se culpabiliser.

Être en paix avec l’énergie argent et sa spiritualité, quel bonheur ! Comprendre enfin que l’abondance est autorisée sans punition.
Et aussi, qu’à un certain niveau d’énergie vibratoire dans son corps, il compte beaucoup moins, tout en étant indispensable pour réaliser son meilleur…

Pour avoir vécu une profonde transformation vis à vis de la relation à l’argent, j’ai créé un programme pour vous aider à la transcender si vous en avez besoin ! Argent copain-copain, enfin ! Vous pouvez le découvrir ici.

Je suis passée par ne nombreux stades entre « l’argent n’est pas pour moi », « je ne dois pas faire payer mes services spirituels puisque c’est un don » (sous entendu pour ne pas le perdre ou être puni de Dieu…) ou encore « si tu es riche, tu vas changer et tu ne seras plus aimée »…

J’ai analysé, compris, étudié les schémas intérieurs et suis arrivée à un bel équilibre dans ma vie.

Et c’est cette joie d’être riche intérieurement et aisée extérieurement que  j’aimerai vous faire passer dans ce programme.
Il n’a pas pour mission de vous rendre millionnaire, simplement de faire la paix intérieure et de vous permettre de devenir ami(e) avec cette énergie bienfaitrice.

Découvrez ce programme ici en 20 audios, dont 1 message des guides sur l’argent.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Cadeau pour le lancement de ce site, je vous offre une réduction de 50€ jusqu’au 30 septembre sur ce programme.

Image : https://fr.123rf.com/profile_stelado
signature

Méditation-partage pour la paix et canalisation des guides

Le mardi 19 septembre en union avec toutes les personnes touchées par les cyclones et autres catastrophes du monde, tous les participants se sont unis en une chaîne d’amour.
Après avoir libéré les tensions et émotions vives, chacun a ouvert son cœur dans la compassion pour rayonner son meilleur.

Après la méditation, un message des guides est venu apporter encore plus de compréhension et d’amour.
Vous pouvez l’écouter et participer, là où vous êtes, car comme ils disent : vous n’êtes jamais seul dès que l’intention de partage est activée.

En échange, pour être actif dans la matière, vous pouvez faire un don pour les victimes des Antilles selon votre conscience.

Je mets plusieurs liens possibles sous la vidéo à votre convenance, ou à d’autres association, ou à rien du tout, la méditation est offerte à tous.

Je vous invite à passer le début et à commencer à 8.35 mn de la vidéo.

Dons pour aider à rétablir la lumière : Electriciens sans frontières

Dons pour aider à secourir les animauxLa SPA de Guadeloupe

Dons pour les secours la Croix Rouge

(cliquez sur les liens en rouge)

Image mandala : nataliyabykova
signature

Donner le meilleur, la vraie nature de chacun

La rose épanouie ou le frêle muguet, poussent, croissent pour s’ouvrir et donner le meilleur d’eux-mêmes, sans rien attendre en retour, que le bonheur d’Être.

Ils le font parce que c’est leur nature de fleurir et d’émettre leur plus belles couleurs et parfums.

Ils ne font pas de différences s’ils sont dans un jardin privé, dans un parc public, dans un bois ou abandonné dans un vieux jardin.

Dès lors que les conditions naturelles sont réunies, une bonne terre, de l’eau, des nutriments et de la lumière, elles poussent du mieux possible.

Il est certain qu’ils ressentent la vibration d’une appréciation et que plus on parle aux plantes en les félicitant, et plus elles rayonnent.

Le papillon émet-il un remerciement à la rose qui le nourrit ? Possible, l’un et l’autre semble s’apprécier.

De la même manière, osons montrer et donner le meilleur de nous-mêmes parce que c’est notre nature.

Simplement parce que nous sommes la vie qui a choisi de s’épanouir par nous, par notre corps, nos pensées, nos actions, notre personnalité.

La rose possède des épines ? Et alors, en est-elle laide pour autant ?
Le muguet est un poison ? Et alors, n’a-t-il pas la réputation de porter bonheur ?

Nous avons des qualités et des défauts, qui forgent notre personnalité. L’important est de le savoir et de rayonner la meilleure partie de nous-même sachant que les épines sont là pour empêcher les prédateurs de venir manger les pétales… et non pour blesser des personnes qui passent trop près.

En se connaissant profondément, nous pouvons offrir le meilleur à la vie, naturellement, et rester UN.

Que le bonheur soit !

Joéliah

signature

Vive la création !

En toutes saisons la nature est à l’œuvre dans sa création et les plantes semblent faire un concours de formes et de couleurs.

Lorsque l’être de lumière que nous sommes à choisi de venir faire une extension sur terre pour vivre dans la matière, en abaissant la fréquence vibratoire, le but était de profiter de cette nature pour vibrer avec elle, l’honorer, l’apprécier et la valoriser afin de manifester la gloire de la Création.
Les odeurs, le toucher, les couleurs, les sons et les saveurs sont là pour exciter nos sens.
Nous sommes UN avec cette vie, nous sommes la vie en action sous notre forme unique et appréciable telle qu’elle est.
La variété des humains est la richesse de l’expression de la vie, aussi, il est du devoir de tout être en éveil de conscience
d’honorer et de respecter toute vie.
C’est un vrai challenge et une mission de vie de réussir à atteindre ce respect pour tous.

Nous sommes des créateurs permanents par nos pensées, nos émotions et nos actions. En tant qu’être vibratoires lumineux, chacune des intentions émises consciemment ou inconsciemment, lance un appel à la manifestation matérielle de faits ou d’objets, de rencontres et d’expériences plus ou moins sympathiques.

Avant de venir, nous avons ‘pensé’ notre vie, et avions des rêves à réaliser, mais, souvent, perdus dans la lourdeur de l’énergie terrestre et égotique, nous avons oublié les désirs de notre âme et, beaucoup, traversent la vie, sans avoir conscience de ces rêves.

Enfant, pourtant, nous avions des idées, des envies, des rêves : quand je serai grand, je ferai, j’aurai, j’aiderai, je visiterai… mais l’éducation de beaucoup était plutôt du genre : commence par étudier et réussir tes études, par travailler, par fonder une famille, par gagner de l’argent et après tu pourras faire… et beaucoup sont tombés dans le piège de la troisième dimension limitative.

Nous essayons de faire avec les moyens limités de notre champ d’action et parce que ça ne fonctionne pas, nous stoppons nos envies, jusqu’à nous persuader que peu nous suffit alors que notre âme rêve de grandeur.
Certains trouvent même que c’est spirituel de se restreindre, de vivre en ermite, de se priver et que l’argent ne fait pas le bonheur.
Nous sommes champions pour créer ce qui arrange notre non créativité !

Une vraie éducation spirituelle consiste à ‘élever’ l’enfant, à lui enseigner qu’il est avant tout un esprit divin tout-puissant, créatif en permanence par ses intentions et émotions. Qu’il est un être vibratoire et que chaque émission de fréquence attire un écho réceptif.
Il est important de créer déjà en esprit, en imagination et/ou visualisation pour passer la commande à l’univers, avant de la voir se manifester naturellement dans la matière.
Qu’il peut rêver grand et vivre ses rêves, jouir de ses créations et en faire profiter les autres.
Que tout est vibration, même l’argent et que la vie donne en fonction de ce qu’on lui permet, par la mise en action de la loi de l’autorisation.

Bonne nouvelle ! Il n’est pas trop tard pour faire notre éducation.

Osons nous centrer pour retrouver les rêves de l’enfance et en réaliser quelques-uns et même le plus possible ! C’est ainsi que nous pourrons jouer avec la vie et réussir notre incarnation dans l’amour de la puissance de l’amour.

Quelle joie de vivre un rêve en réalité !

Que le meilleur soit !
Joéliah

Image 123rf.com

signature

Agir avec foi pour atteindre son but.

Il arrive souvent que nous ne sachions que faire devant un problème.
La première chose pour le résoudre est de le comprendre dans sa totalité et pour cela nous avons besoin de prendre du recul.
Il est bon de noter sur une feuille ce qui arrive, ce qui a pu le provoquer et les conséquences envisagées à ce jour.
Sachant que le futur n’est qu’une succession de moment présents, nous pouvons alors modifier ce qui est probable…
C’est le secret du pouvoir de l’esprit qui agit dans la partie subconsciente.

Il est bon de se poser les bonnes questions :
Quelle solution aimerions-nous voir arriver ?
Quelle serait l’idéale si nous pouvions la choisir… ?
Écrivez cette solution idéale.

Ensuite, après cette phase mentale, il est nécessaire de passer à la phase action..

Voici un exemple de projet pour une personne ayant postulé pour un emploi :

Solution idéale réfléchie : « je suis embauché(e) dans telle entreprise avec un bon salaire. Je peux y développer mes talents. J’ai de bons collègues et des chefs sympas. Mes horaires sont adaptables et l’ambiance sympathique. Je peux m’y épanouir tout en gagnant bien ma vie et pouvoir ainsi bien éduquer mes enfants ».

Action concrète : la personne écrit ces phrases en gros et les colle un peu partout dans la maison de manière à pouvoir la lire à tout moment, sans oublier le lieu magique.. l’endroit de libération… les WC !

2/ Le soir au coucher et le matin au réveil, pendant 2m, elle répète ces phrases avec foi que c’est en cours de création, après s’être centrée dans son coeur et reliée à sa partie la plus haute, à son Soi supérieur, à sa Source, à Dieu, à l’Univers…
Durant la journée ; il est possible de répéter ces phrases comme un mantra ou de les chanter, ce qui est encore plus joyeux.

3/ En conduisant, en marchant, en balayant, en bricolant… elle peut répéter ces phrases et broder autour du genre ‘ce poste est parfait pour moi, je m’y sens déjà bien, grâce à ce poste je vais pouvoir me payer ma voiture….’. Bref, vivre comme si c’était déjà fait et remercier pour ce qui est en train d’arriver et qui sera super!

Il est important d’y croire et de garder une haute valeur de soi. « Je mérite ce poste, on peut me faire confiance, j’ai tous les talents nécessaires… » Plus nous croyons avec foi et plus notre esprit enregistre… plus nous y mettons de joie et plus il accepte !

Attention simplement au saboteur intérieur dénigreur qui peut se manifester sous formes de pensées, ou par l’intermédiaire d’autres personnes : ‘et si je n’étais pas pris(e) ?… et s’il y avait quelqu’un de meilleur que moi ?… ‘ Ou : ‘penses-tu être capable ?’ ‘Es-tu assez compétent ?’…
Nous sommes champions pour nous empêcher d’être !

Sans réflexion et sans action, rien ne peut se faire en conscience.
Nous subissons… nous croyons que rien ne peut être changé, que c’est le destin, la faute des autres, alors que nous sommes l’aimant de nos créations.
Mais en s’habituant à créer sa vie en conscience tout devient possible !
Et une bonne habitude s’ajoutant à une autre… nous devenons constructeur conscient de notre vie, ce pour quoi nous sommes venus sur terre !

Bonnes solutions et bonnes créations !
Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_frugo
signature