La libération de l’amour rend heureux.

Chers enfants d’amour, savez-vous pourquoi vous êtes souvent malheureux et restreints ? Pourquoi vous ne pouvez exprimer votre plein potentiel ? Pourquoi vous avez un sentiment de manque ?

Tout simplement parce que vous avez limité l’amour et son expression dans votre vie.
Vous avez restreint la diffusion d’amour par un barrage d’émotions, de rancunes, de ressentiments, de culpabilité, de honte ou de dévalorisation. D’autres sentiments perturbées qui ont été analysés par votre mental, limités et qui se sont installés dans votre corps avec ce ressenti limitatif.
Vous avez créé des toxines, du poison et des limitations de manifester votre grandeur.
Lorsque vous êtes dans le cœur, dans l’expression des sentiments purs, vous êtes dans l’amour manifesté et vous êtes automatiquement dans la paix, la joie, la liberté et le bonheur.

Si vous pouviez rester constamment dans cet état, la vie serait facile pour vous et autour de vous. La vie serait paisible, la vie serait amour et vous seriez les uns pour les autres de véritables amis, de véritables frères et sœurs, tels que vous êtes tous issus de la même Source pure du champ quantique.

Ce sont les émotions qui vous empêchent d’être amour rayonnant et pourtant, c’est cela que vous êtes venu expérimenter.
L’amour est une onde qui se manifeste, une onde de pure création.

Petit à petit vous allez retrouver cette capacité de radiance d’amour car si vous êtes venus sur cette Terre, c’est par amour, pour élever votre vibration, pour manifester votre vraie nature spirituelle dans la matière.
Par amour de la vie, par amour pour tout ce qui vit et par amour de la nouveauté.

Les incarnations différentes et les héritages génétiques ont restreint l’expression pure de cet amour.
Aujourd’hui, votre mental, votre personnalité, votre Ego ont pris emprise sur votre réelle nature.

Vous pouvez vous transformer et ouvrir votre conscience à votre vraie nature, à l’expression de l’amour sous ses différentes manifestations comme la tendresse, le respect ou l’entraide.

De la même façon que vos sentiments passent dans le mental pour devenir des ressentiments, vous pouvez faire l’ordre inverse.

Accueillez vos ressentiments,  acceptez de les avoir créés et nourris et changez de nourriture. Valorisez-vous, éveillez l’amour de la Source,  illuminez ces ressentiments et acceptez de manifester les qualités qui se manifestent et les sentiments nourriciers.

En faisant le travail inverse, d’élévation, vous allez pouvoir vous remettre dans l’amour manifesté et humanisé.

Vous allez vous transformer, car l’amour et transformateur; Le manque d’amour est transformateur également, limitateur.

En mettant de l’amour dans toutes vos pensées, vous allez complètement modifier vos façons d’agir, votre personnalité  et même votre corps. L’amour nourrit et répare les cellules. La joie de vivre et la sérénité apaisent les inflammations. La valorisation et l’audace de manifester son meilleur débloquent les articulations et assouplit les tendons.
Chaque partie du corps qui retrouve sérénité et paix retrouve son état naturel de bien-être.

Vous pouvez retrouver la joie et cet amour instantanément si vous le désirez et une bonne santé physique et morale.

La clé de l’ascension, c’est l’amour. Il n’y en a pas d’autres, cet amour vous apporte la joie, la libération, la santé, l’abondance, la paix du cœur, la paix de l’âme et cet amour nourrit votre grandeur.

Remplissez-vous d’amour, tous les jours inondez-vous des rayons rose, rubis-doré et Or.

Aujourd’hui, ouvrez cette porte du cœur , devenez tout des Saint-Graal, devenez tous des coupes d’amour débordant, et vous pourrez acquérir votre maîtrise rapidement, devenir maître de l’énergie, maîtres de l’amour, maîtres de toutes créations.

Utilisez cette énergie en abondance, nous avons besoin de vous pour manifester l’amour sur la Terre.

Soyez cohérents et agissez au quotidien, faites que vos actions complètent réellement vos pensées.

Vous serez amplement récompensés de ce travail.
Toute votre famille de lumière et là derrière le voile et vous attend dans la dimension supérieure.
Réjouissez-vous maintenant car vous êtes sur la bonne voie.

Alléluia.
Message des Maîtres des rayons,  canalisé par Joéliah

Peinture Mario Duguay
signature

Une fête de la lumière, inoubliable.

Il y a une quinzaine d’années, j’ai ressenti un appel du cœur,  celui d’organiser une fête de la conscience et de la lumière. Une idée venue de là-haut… et qui semblait pressente.

J’habitais en Guadeloupe et j’y avais beaucoup de bonnes relations éveillées.
Pour l’organisation, j’ai laissé faire entièrement la vie, et j’ai lâché prise en faisant confiance pour que le meilleur soit.
J’ai fixé la date une semaine plus tard et appelé mes meilleurs amis pour demander de l’aide pour l’organisation.

Carole et Jacques ont mis à disposition spontanément leur lieu ‘Aquatique center’ et Fabrice sa sono ‘magique’.
Le lieu était fixé… on a, alors, appelé nos amis et les amis des amis.

De nombreuses personnes sont arrivées, toutes prêtes à partager cette belle soirée. Chacune avait apporté de quoi partager pour le repas et une bougie.

J’avais décidé de lancer la fête à 18h, à la tombée de la nuit, mais des problèmes techniques sur le micro ont retardé. Le temps d’aller en chercher un nouveau, presque une heure se passe.

Enfin,  nous sommes prêts… 72 personnes présentes se rassemblent devant un grand mur et j’annonce l’ouverture de la fête de la conscience et de la lumière.
A ce moment précis, de l’autre côté du mur, un feu d’artifice est lancé !

Pile-poil à la seconde ! Il terminait une fête chez les voisins…

Ce cadeau magnifique de lumière en a interpellé plus d’un. Petit clin d’œil divin… nous avons applaudi et certainement surpris ceux qui, de l’autre côté du grand mur, ignoraient notre présence.

Nous avons chanté, ri, mangé, échangé, fait connaissance. Certaines personnes sont parties et d’autres arrivées…

A un moment donné, j’ai invité les personnes à venir autour de la piscine et allumer leur bougie.
Et nous nous sommes retrouvés à nouveau 72. Chacun porteurs de lumière autour de la piscine ronde qui représentant notre matrice.

72, le nombre des anges dans la tradition kabbaliste ou des apôtres envoyés deux par deux répandre la bonne nouvelle.

72, de confessions différentes, de races différentes, hommes, femmes et enfants, tous unis dans un même élan d’honneur à leur conscience supérieure. Pur hasard… ou guidance supérieure ?

Je sentais qu’il fallait chanter et aucun son ne venait à moi, alors que je chantai tout le temps et écrivais même des chansons.
Une personne m’a indiqué que Yann (que je ne connaissais pas) savait chanter, alors, tout naturellement je lui ai demandé de le faire et il a accepté. Le chant sacré « shalom » (paix en hébreu)  s’est présenté spontanément et nous avons tous chanté et ce, à 5 jours de la grande expérience mondiale pour la paix à laquelle certains d’entre-nous participaient… nouvelle coïncidence.
Einstein avait bien raison en disant « Le hasard, c’est le chemin que prend Dieu quand il veut voyager incognito »…

A ma connaissance étaient réunis : bouddhistes, pratiquants du Siddha Yoga, de Reiki, de l’EMF, de l’angéologie, de la méditation transcendantale, des Yogis et magnétiseurs. Des adeptes de Sathya Sahi Baba et de maitre Saint Germain, des chrétiens de diverses confessions, juifs et éveilleurs de conscience et sûrement d’autres,  tous en marche vers l’élévation suprême.
Tous réunis en UN pour une même conscience d’être la vie.

L’élan d’ouverture du cœur et de partage qui a suivi l’activation de la lumière en soi a été particulièrement fort.
La présence des êtres de lumière était réelle et palpable.

Cette fête aurait pu être plus longue, plus intense, plus préparée, plus, plus et plus encore… elle a été ce qu’elle a été, humble et joyeuse, réalisée par des amis et dirigée par les instances supérieures.

Merci encore à tous les participants qui ont ouvert en toute simplicité, leur cœur, à cette fête.

Vous pouvez aussi, où que vous soyez, créer de telles fêtes en l’honneur de la vie, de la lumière et de votre conscience.
Pas besoin d’être nombreux. L’important est l’intention.
Écoutez votre cœur, vos ressentis, vos envies de faire plaisir. Soyez à l’affut de vos sens.
Pensez à honorer le grand qui est en chacun, cette partie lumineuse qui est notre vraie nature spirituelle.
Nourrissez votre vie de belles rencontres, osez être différents et illuminer votre incarnation en conscience.
La vie passe vite, remplissez-la de beaux souvenirs.
Nul ne pourra le faire à votre place.
Une fête différente des traditionnelles qui, souvent, sont formatées et commercialisées.
Soyez original et manifestez votre différence, la vie aime la créativité, l’invention, la magie de l’être en action.

Que le meilleur soit !

 

Joéliah

 

signature

Pensez à rayonner ! Sylvain Didelot et Joéliah

J’ai eu le plaisir d’être interviewé pendant 2h sur mon programme des 13 Rayons sacrés par Sylvain Didelot, canal des guides.

Une belle ambiance, des questions précises pour que chacun comprenne l’importance et la responsabilité de rayonner :

Pour recevoir les 4 vidéos gratuites, cliquez ici.

Pour aller directement à la page et découvrir le programme complet, cliquez ici.

signature

Le costume du « Masque de Fer » et le masque de la non-reconnaissance.

Dans certaines famille, il arrive qu’un enfant soit rejeté,  humilié, mis de côté alors que les autres sont acceptés et chéris. Un peu comme dans Cendrillon, l’enfant né d’un premier mariage ou juste différent, sert alors de serviteur ou est ignoré lors de promenades, de sorties…  il doit se taire pour éviter les coups, les réprimandes. Et souvent, il est dévalorisé, critiqué, descendu à la première parole qu’il ose dire. Son niveau de confiance et de valeur de lui (ou elle) est alors très bas.

Parfois, c’est un enfant qui n’a pas été reconnu à la naissance par son père qui sait très bien qu’il est de lui.

Il est certain qu’une âme qui choisi ce comportement de la part de ses parents, vient pour se guérir. C’est très souvent un choix karmique pour comprendre l’importance de la valeur de chacun et pour libérer le schéma de la dévalorisation.

Les incarnations sont des périodes extraordinaires pour s’élever, faire la paix avec soi et les autres, guérir par l’acceptation, la compréhension, la libération et enfin, lorsque tout est clair, manifester l’amour authentique.

Tant que la guérison d’âme est inachevée,  sans s’en rendre compte, les personnes installent un comportement spécifique pour se protéger. Il y en a de nombreux et celui-ci, associé aux blessures de rejet, dévalorisation, trahison et injustice, est celui de la non-reconnaissance, à qui je donne le nom de ‘Masque de fer’.

Vous connaissez peut-être l’histoire du jumeau de Louis XIV qui a été mis de côté à la naissance, et dont le visage a été caché car il ne pouvait y avoir qu’un seul roi.
Roman ou vérité ? Au New-Brunswick, j’ai entendu le fait qu’il y ai vécu libre une fois adulte avec une cour… je lui souhaite.

 

La reconnaissance est avant tout intérieure.
De notre état divin à notre Ego humain.
L’expression de notre vie et de nos talents de la meilleure façon possible est le cadeau que nous pouvons nous faire et faire à l’humanité.

La guérison se fait par une grande revalorisation de soi, dans la reconnaissance totale de son état de fils ou fille de la Vie et que pour elle, chaque être vivant à la même valeur. Comme dans toute guérison complète, c’est l’amour qui peut vraiment aider et il se manifeste toujours après une séquence de libération, étapes par étapes.

Le fait de répéter avec assurance, des phrases telles :

« J’accepte d’être l’expression merveilleuse de la vie. »

Et

« Je me reconnais dans ma spécificité unique. »

Peuvent aider à faire tomber ce masque et vivre librement et fièrement.

(Vous trouvez d’autres costumes et masques, avec des aides de libération dans mon livre ‘le Carnaval des âmes’ en vente ici)

Que le meilleur soit !

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_cboswell

Pour vous aider :

signature

La musique est le cadeau de la vie pour communiquer librement.

La musique est le cadeau que la vie nous fait pour communiquer nos émotions de manière libre et directe.
Il est important de choisir celle qui nous porte et de l’écouter avec toutes nos cellules.
Notre ADN se nourrit de musique et de sons.
La chanson est un moyen que le Verbe utilise pour créer.
Là aussi, il est important de sélectionner les paroles et de modifier si besoin pour adapter à nos envies.
Pour les sons, comme pour les paroles, c’est l’intention qui est jointe dans le fait de jouer ou de chanter qui fait la différence.
La musique peut construire ou détruire, monter la valeur de quelqu’un ou l’abaisser, rendre fou ou accentuer la possibilité d’expression de soi.
Chantez chaque fois que vous pouvez – même seul – même faux… vous toucherez des cellules qui ne peuvent être atteintes autrement.
Jouez, apprenez à jouez, devenez musicien de l’âme.

La musique est le cadeau de la vie pour communiquer d’âme à âme.

Les animaux et la nature sont friands de musique qui élève.
Les vaches donnent plus de lait, les poules pondent plus, les animaux de ferme se déstressent…
Les légumes sont plus gros et en plus grande quantité.
Comme à Findhorm en Écosse, où la culture est associée aux bonnes vibrations d’amour et de respect, par le Verbe et l’intention, il est possible de faire appel à la musique pour augmenter le bien-être des composants de la nature.
Alors, à quand la musico-agriculture à grande échelle ?
La musique qui élève, mélodieuse et harmonieuse est notre réelle complice pour l’ascension.
A utiliser sans modération, une fois la bonne choisie…
Que le meilleur soit !
Joéliah
Image : https://fr.123rf.com/profile_artshock
signature

Tous issus de la Source quantique.

Le champ quantique est une source où tout se créée. Tout est énergie et chaque choix interfère sur votre vie toute entière et sur les autres. Nous baignons complètement dans ce champ, nous sommes constitués de ces particules et nos intentions interfèrent par la vibration de la pensée.

Chacun se sert de cette énergie en permanence et chaque choix agit sur le tout.

Pour le comprendre, imaginez une énorme coupe en cristal remplie d’eau pure.

Un boulanger se sert d’une partie de cette eau pour ajouter à la farine et faire du pain.

Un maçon en prend pour faire du ciment et sceller une statue en l’honneur d’une personnalité.

Une personne boit un verre tandis qu’une autre en prend pour emplir un pistolet à eau et tire sur son voisin.

Une partie sert à arroser le jardin et une autre à abreuver un animal.

Et alors que deux personnes se disputent violemment, l’une d’elle met le visage de l’autre dans l’eau de la coupe et la noie…

C’est la même eau ! Simplement, c’est le choix de chacun de s’en servir qui amorce le changement.

Les résultats sont complètements différents.

Chacun aurait pu faire ce que l’autre en a fait si ses choix avaient été les mêmes.

Il en est de même de l’énergie source.

Vous avez le droit de vous en servir comme bon vous semble afin de permettre à la puissance de création de s’exprimer par votre intermédiaire.

Vous êtes des co-créateurs, des gestionnaires libres de cette puissante énergie qui se trouve en vous.

Vous avez tout pouvoir, à chaque instant de construire ou de détruire, d’aimer ou de vivre dans la peur.

Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_paunovic

 

signature

Vous vous êtes perdus dans la fête foraine.

Le jeu de la vie ressemble à une fête foraine avec de nombreux manèges. Vous payez pour essayer ceux qui vous attirent le plus et vous vous installer un temps sur une attraction.

Certains manèges tournent et tournent et vous voyez toujours le même spectacle alentours. Même si vous changez de place constamment, le spectacle ne change pas. Le point central attractif reste le même.

Vous pouvez ainsi payer toute votre vie et tourner, tourner, tourner pendant des années et cependant lorsque vous quitterez ce manège, vous serez toujours au même endroit.

Beaucoup de personnes passent leur vie sur le même manège. Le même train-train quotidien.

Parfois dans un même manège enfantin, il y a quelques avions ou chevaux qui montent… et donnent une impression de changement et d’élévation. Lorsqu’il redescend et que le manège s’arrête, vous êtes toujours au même endroit avec parfois un mal au cœur supplémentaire ou une frustration parce que vous n’avez plus d’argent pour continuer ou parce que cela vous a paru trop court.

Certaines attractions sont très dynamiques et vous élèvent très haut. Alors le spectacle est complètement différent. Certains ont très peur de cette hauteur et sont heureux de redescendre et de retrouver leur point de vue.

Une fête foraine attire ainsi des milliers de personnes qui viennent passer un bon moment. Il y a des attractions pour tous les goûts, toutes les envies, tous les moyens.

Il y a de quoi se nourrir, boire et satisfaire tous les besoins humains.

Un manège peut représenter votre famille, votre emploi, votre société ou vos habitudes quotidiennes. Vous êtes attachés à des habitudes et vous oubliez qui vous êtes réellement : des expressions de l’Incréé désirant vivre des créations totalement différentes et se connaître de multiples façons. La routine ne nourrit pas votre vraie nature créatrice.

Osez sortir du champ de foire.

Au-delà de cette fête foraine, que vous pouvez apercevoir depuis la grande roue, il y a de multiples autres attractions naturelles gratuites qui vous attendent pour révéler votre meilleur.

Osez quitter ce piège et créer votre propre fête intérieure.

La nature vous donne des milliers de possibilités pour monter, descendre, voir et apprécier de nouveaux lieux.

Votre nature intérieure est un parc d’attraction à elle seule.

Osez descendre du manège infernal de votre routine et fêtez la vie là où vous êtes. Vous avez toujours le choix de transformer votre quotidien à condition de passer à l’action.

La liberté est un droit d’Être fondamental que vous devez vous réapproprier pour exprimer le meilleur de la Source infinie de tout ce qui est.

Joéliah

Quelemeilleursoit.com

Image : https://fr.123rf.com/profile_naturalv

Peut-être avez-vous besoin de trouver votre mission d’âme pour créer votre propre fête ?

signature

Choisir ou ne pas choisir… dilemme ou assurance ?

Savez-vous prendre des décisions rapidement ?
Êtes-vous à l’affut de vos ressentis lorsqu’arrive une nouvelle possibilité  qui peut améliorer votre vie ? Sentez-vous le feu intérieur s’animer lorsque c’est bon pour vous ou le froid lorsque c’est mauvais ? Ou encore des picotements ou les poils qui se  hérissent ?

Au contraire, prenez-vous beaucoup de temps pour prendre une décision et, face à plusieurs choix possibles, vous hésitez constamment et ne savez jamais quoi choisir ?
« Je devrais, j’aurais dû, je ne sais pas trop, j’aimerais l’avis de, les conseils de, j’ai besoin de plus de temps pour me décider à passer à l’action, plus de compétences, plus, plus… »
Et finalement le temps passe et aucun choix ne se fait.

Ne pas faire de choix est un choix !

Celui de ne pas s’engager dans des conséquences possibles.
C’est celui d’être esclave de ses peurs ou ses doutes, ou sa dévalorisation.
Celui de laisser le destin décider et d’apprécier ou de subir ce qui vient, en se donnant le droit de critiquer ‘le hasard’.
C’est encore celui de stagner ou de procrastiner, de penser que le vécu actuel est suffisant.
Si je grattais un peu, je trouverais plein d’autres actions entrainées par ce choix de ne pas faire de choix.

Alors, comment oser faire un choix conscient face à ces résistances ?

En prenant conscience de sa force intérieure créatrice. En devenant pleinement responsable de sa vie et en comprenant que c’est un jeu et que l’on peut écrire les règles.

Lorsque l’on est face à deux ou plusieurs choix, une bonne méthode est d’écrire les diverses possibilités avec les conséquences possibles, puis d’éliminer celles qui sont inacceptables.

Ensuite, face aux possibilités restantes, de bien se centrer et de faire une projection de conscience, en union avec son soi profond, sa présence et de ressentir dans son corps les effets de chaque choix

« Si je choisis ceci’… et laissez venir les images ou les ressentis.
Dans cette méditation-visualisation, comment vous sentez-vous ?
Si c’est du bien-être, de la sérénité, de la joie… allez-y !
Des frustrations, des peurs, du mal-être, ça coince au niveau du plexus solaire ? Passez à l’autre choix.
Si vous sentez que c’est trop beau pour vous, attendez un peu et montez votre valeur entre-temps. Donnez vous l’autorisation d’un meilleur possible.

Enfin faites le choix  le plus acceptable sur l’instant présent, et observez petit à petit ce qui se passe.

Mettez votre magnéto intérieur en route et dès que vous ressentez que ça coince, modifiez.
Être dans la pleine conscience de chaque instant présent, c’est pouvoir adapter instantanément ce qui ne va pas tout comme un coureur de formule 1 sur un circuit.

Sauf que ça dure plus longtemps qu’une course… alors reposez-vous aussi !
Tenez votre carnet de bord, c’est la meilleure manière de constater votre évolution et si vous quittez le circuit…

Et puis, faire un choix qui s’avère être mauvais par la suite, c’est rectifiable et cela donne le choix d’évoluer avec de nouvelles données.

Souvenez-vous cependant que lorsque vous avez fait le choix de vous incarner, c’était dans le but d’évoluer, de profiter de la matière, de partager, de fraterniser et d’installer le paradis sur Terre. Celui d’Être pleinement et de manifester votre meilleur.

Alors, bons choix et que le meilleur soit !

Joéliah

Infolettre du 13 novembre.
Image : https://fr.123rf.com/profile_rfkom
signature

C’est vous le maître de vos choix et de leurs conséquences.

L’Humanité est en train de monter sa fréquence. Il y a des personnes qui sont déjà à un niveau élevé, dans la paix et la conscience éveillée, et des personnes sont à un niveau de fréquence très dense dues aux souffrances, à la  cruauté, aux difficultés ou aux peurs.
L’Humanité évolue naturellement et plus vous êtes en Paix avec vous, en paix avec qui vous êtes, ce que vous avez choisi de faire, et plus vous libérez ce qui vous dérange.
Cela se dissout simplement, juste parce que la fréquence n’est plus là.

Tout est question de choix, si vous voulez évoluer ou non.
Vous choisissez en conscience d’agir dans votre vie ou non.  C’est vous le maître de vos choix et de leurs conséquences.

Prenez comme exemple les émissions de télévision.

Lorsque vous voulez regarder une émission dans le respect de vos choix, vous sélectionnez au préalable une émission ou un film et vous choisissez la chaîne qui diffuse ce programme et allumez à l’heure choisie. Ainsi, vous savez exactement ce que vous allez recevoir comme informations.

Pendant que vous regardez une émission dans un programme choisi, en même temps existent d’autres programmes sur d’autres chaînes sur d’autres fréquences.
Cela ne vous gêne pas n’est-ce pas ?

Vous ne regardez pas le programme des autres chaines si vous ne le désirez pas, et vous pouvez changer.
Alors vous pouvez trouver un programme qui vous satisfait davantage et  y rester, ou au contraire qui ne vous convient pas du tout et revenir à votre premier choix.

Mais si vous ne savez pas de quoi vous désirez vous nourrir, que vous vous asseyez par habitude devant la télévision et que vous mettez une chaîne au hasard, vous recevez ce qui est actif, sans vrai choix.

Si vous mettez n’importe quoi pour couvrir votre solitude, un programme parce que vous vous ennuyez, pour meubler le silence ou simplement pour vous occuper l’esprit alors, vous pouvez combler avec du bon et vous pouvez combler avec du moins bon.

Idem si vous regardez un programme juste pour faire plaisir à l’autre.

Votre Esprit enregistre tout ce qui se passe en périphérie et classe dans votre inconscient. Il ne fait pas la différence entre une fiction et la réalité. Exactement comme dans les jeux.
La lumière est activée,  les informations passent par la lumière, vous êtes un être de lumière, tout est lumière et vibrations.

Prenez soin de choisir de bons programmes ou d’éteindre. Laissez l’autre regarder s’il le désire, vous n’êtes pas obligé(e) de faire la même chose.
Dans votre vie c’est la même chose.

Quel programme choisissez-vous ? Quels programmes créez-vous ? Faites-vous le choix de vos relations ? De vos activités ? De vos loisirs ?

Choisissez-vous une vie évolutive ou involutive, des scènes d’amour ou de guerre ? Préférez-vous les comédies ou les tragédies, les jeux ou observer les autres, juger et critiquer ? Qui décide pour vous ?

 

Chaque choix apporte à votre Esprit une nourriture riche et vivante ou pauvre et mortifère.

Vous avez la possibilité de changer votre vie, en analysant ce qui peut faire descendre votre vibration et en sélectionnant ce qui peut l’élever.

Souvenez-vous qu’un trésor est en vous, votre Être réel venu sur Terre pour évoluer, jouir de la vie et créer pour le meilleur.

Puissent l’audace, l’amour, la joie, la santé parfaite et l’expression de qui vous êtes réellement, se manifester dans votre vie pour le meilleur.

Les guides de lumière et Joéliah

Image : https://fr.123rf.com/profile_lembergvector
signature

Les yeux, portes de l’âme.

Lorsque l’on regarde quelqu’un dans les yeux, un échange d’informations de niveau supérieur s’opère. Il sont les portes de notre vraie nature d’esprit, de notre âme.

La lumière intérieure nourrit notre vision extérieure et pour avoir une belle vue, il est bon de se centrer et de demander à la Source de voir à travers nos yeux physiques.

En donnant à notre Être divin son droit d’agir en permanence dans notre vie, par l’amour et l’élimination de nos ‘déguisements et masques égotiques’, nous pouvons avoir une vision réelle de la vie. Accepter pleinement son incarnation aide aussi à accepter de voir ce qui est matériel.

Depuis que je suis jeune, j’ai décidé d’avoir une bonne vue et je remercie souvent mes yeux de voir parfaitement.

A 61 ans, j’ai toujours 10/10 aux deux yeux. Si ma vue se brouille un peu, je stoppe ce que je fais, je ferme les yeux et j’appuie avec mes paumes de mains sur les orbites pour les reposer. Je dors dans le noir.

Depuis 22 ans, je passe environ 7/8 h par jour devant l’écran de l’ordinateur, parfois 11h sans problème parce que ‘je l’aime’ et il le sait. J’aime écrire, créer, enregistrer et mettre les audios en ligne… l’ordinateur est mon ami et partenaire de travail.

Malgré tout, très régulièrement, je regarde par la fenêtre qui donne sur la nature et je vois les petits oiseaux venir manger les graines, les arbres… je regarde au loin puis de très près, à droite et à gauche. Je fais tourner mes yeux. Cette gymnastique naturelle équilibre ma vue.

Je vais promener ma chienne et là aussi, je regarde la nature, j’envoie de l’amour à tout ce que je rencontre, aux fleurs, aux arbres, au ciel, aux bruyères et aux rares personnes que je rencontre.

Aussi, j’accepte de voir la vie telle qu’elle est ! Si ça me dérange, je l’exprime calmement et directement. Pas de faux-fuyants ni de coup en douce. Je suis franche et honnête. Claire pour une expression claire.

La mauvaise vue répond automatiquement à une demande de l’inconscient.

Si vous avez des problèmes récents de vision, posez-vous ces questions :

Qu’est-ce que je n’ai pas apprécié dans ce que j’ai vu ?
Qu’est-ce qui me dérange et que je cherche à rectifier en changeant ma vue ?
Qu’est ce que je veux effacer de ma vie ?
En quoi je me sens sali et que je ne veux pas voir ?
Quel message ai-je envoyé à mes yeux de manière détournée (du genre ; je préfère fermer les yeux là-dessus).
Qu’est-ce qui me fait mal à voir ?
Ou des croyances : tout le monde porte des lunettes à partir d’un certain âge. C’est normal que mes yeux se fatiguent et s’usent…

Tout cela peut se transformer !

Vous pouvez aussi choisir d’avoir une belle vision.

Envoyez de l’amour à vos yeux, dites leur combien la vie est belle (à condition de tout faire pour qu’elle le devienne), acceptez de voir le côté négatif des choses de manière neutre, sans peur ni colère, sans émotion de haine ou de découragement… et envoyez de l’amour à tout ce qui vous dérange.

Vous pouvez vous emplir du rayon blanc rayonnant dans vos cellules et dire à tous moments avec un grand sentiment de joie et d’enthousiasme, des mots comme ‘vision juste’ ‘vision d’amour’ ‘pureté’ ‘netteté’ ‘rétablissement juste’ ‘justesse’ ‘harmonie’ ‘joie’ ‘merci de cette capacité magique’… ou encore, ‘j’accepte de voir la vie telle qu’elle est et d’améliorer ce qui me gène par l’amour’…

Vous pouvez demander la mise en action des pouvoirs de certains anges, comme YEYALEL qui guérit les maladies des yeux, MELAHEL qui redonne une bonne vue  ou ROCHEL qui corrige la vision (intérieure et extérieure).

De même, vous pouvez activer un a un des séquences numériques données par Grigori Grabovoi :

1 8 9 1 0 1 4  pour rectifier à la norme, tous les troubles oculaires (dites les chiffres un par un avec l’intention qu’ils s’activent dans vos cellules oculaires et répétez plusieurs fois par jour avec joie et foi, 5mn)

Ou 3 1 9   2 1 8   9 1 8  2 1 7 qui régénère la rétine. (Tenez les espaces entre les séries de 3 chiffres par une respiration)

Physiquement, en homéopathie, Ruta graveolens en 5 CH, 5 granules 3 fois par jour, peut vous aider en cas de grosse fatigue oculaire, et pour freiner le vieillissement de l’œil et de la rétine pensez à Aurum metallicum en 7 CH, 5 granules 3 fois par semaine

Mangez des myrtilles en confiture, en purée sans sucre, dans les crumbles ou en fruits frais si vous avez. Buvez du jus de myrtilles ou de bleuet.

Enfin, vous pouvez aussi appliquer sur vos yeux de l’eau de bleuet ou une tisane fraiche de plantain.

Et surtout, regardez-vous dans les yeux, et envoyez-vous de l’amour, c’est le plus beau remède pour votre âme.

Que le meilleur soit !

Joéliah

Vous pouvez libérer des blessures d’âme à partir du livre ‘le carnaval des âmes’ :

http://joeliah.oxatis.com/le-carnaval-des-ames-joeliah-c2x16588841

et peut-être qu’accepter votre incarnation pleinement vous aiderait à y voir plus clair dans votre vie :

Image visage : https://fr.123rf.com/profile_artshock
signature